Le 27 mars 1351, sur la lande de Ploërmel, deux camps bretons règlent leur différend par un tournoi meurtrier. Il figure encore aujourd'hui parmi les grands mythes de l'histoire de la Bretagne.

C'est l'épisode le plus mémorable de la guerre de succession de Bretagne ouverte dix ans plus tôt par la mort du duc Jean III le Bon, le 30 avril 1341, sans enfant et sans héritier désigné.

par Didier Le Fur, historien aux Archives Nationales

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.