Elle met fin aux combats de la Guerre franco-prussienne de 1870. Au terme de plusieurs mois d’un siège qui a affamé les Parisiens et quelques jours après l’échec de Trochu, Paris est contraint de capituler. Prussiens et Français ont déjà signé un armistice puis un traité de paix préliminaire à Versailles le 26 février. La population parisienne, qui a douloureusement résisté, perçoit cette capitulation comme une véritable trahison de la part du gouvernement de la Défense nationale. Le gouvernement de Défense nationale, présidé par Louis Trochu (cf. image) est formé à Paris durant la Guerre franco-allemande, le 4 septembre 1870 après la capture de Napoléon III à la bataille de Sedan et la proclamation de la République à l’Hôtel de ville.

Par Yann Potin, historien

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.