Le 30 janvier 1933, le président Hindenburg nomme Adolf Hitler chancelier. Un mois plus tard, l'incendie du Reichstag fournit le prétexte pour se débarrasser du Parti communiste allemand, le plus puissant d'Europe. Les libertés publiques sont suspendues et les premiers camps de concentration s'ouvrent.

Par Johann Chapoutot, historien.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.