Cette semaine les moquerie sur les gros au cours de l'histoire, la fabrication de la toile d'araignée, la distance à laquelle commence le ciel, la présence de nombreux animaux dans les enluminures des livres, la construction d'un pont sous lequel passe de l'eau

Toile d'araignée - Disctrict de Shilovsky dans la région de Riazan en Russie
Toile d'araignée - Disctrict de Shilovsky dans la région de Riazan en Russie © AFP / Igor Podgornyi / Sputnik

Rediffusion du 15 avril 2018

  • Est-ce qu’on s’est toujours moqué des gros dans l’histoire ? (Cléo)

Réponse : Georges VIGARELLO, Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Spécialiste de l’histoire de l’hygiène, de la santé, des pratiques corporelles et des représentations du corps. 

  • Par où sort la toile d’araignée ? (Leïlou)   

Réponse : Christine ROLLARD, Biologiste, enseignante-chercheuse. Aranéologue au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.

  • A quelle distance commence le ciel ? (Emilien)    

Réponse : François FORGET, Planétologue, directeur de recherche au CNRS.

  • Pourquoi est-ce que l’on voit autant d’animaux dans les enluminures des vieux livres ? (Eve) 

Réponse : Michel PASTOUREAU, Historien, spécialiste des couleurs, des images, des emblèmes et du bestiaire médiéval. Directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études.

  • Comment on fabrique les ponts, comme il y a de l’eau en dessous ? (Maria) Comment on construit les ponts dans la mer ? (Raphaël) 

Réponse : Michel VIROGEUX, Ingénieur, Consultant, Concepteur de grands ponts dans le monde entier (Pont de l’ile de ré, Viaduc de Millau, Pont Yavuz sultan Selim d’Istanbul…)

Noëlle a parlé du livre de Thomas Vinau "Des étoiles et des chiens, 76 inconsolés", paru aux éditions Curiosa & cætera (2018). Elle a également parlé en fin d'émission du livre de Céline Knidler "L'équilibre du funambule" paru aux éditions Larousse (2018)

Programmation musicale : The BEATLES "Good day sunshine/Juliette ARMANET "A la folie"

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.