Adèle voudrait savoir comment s’est terminé la guerre 14-18 ? La première guerre mondiale a eu lieu du 28 juillet 1914 au 11 novembre 1918, jour de la signature de l'armistice signifiant la fin de la guerre, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Jean-Yves Le Naour, historien, raconte...

"On ne fait la guerre que pour faire enfin la paix" (proverbe français)
"On ne fait la guerre que pour faire enfin la paix" (proverbe français) © Getty / Markus Gebauer

Comment s’est terminée la guerre 14-18 ? (Adèle)

Réponse de Jean-Yves LE NAOUR, Historien et écrivain 

D'abord, il faut expliquer que la guerre de 1914-1918 est une guerre totale, ce qui veut dire qu'on a mobilisé toutes les ressources du pays. Les hommes sont mobilisés, les femmes aussi, à l'arrière, pour travailler dans les usines. On fait venir de la main d'œuvre étrangère pour travailler dans les usines parce qu'il n'y a plus assez d'hommes, ils sont partis... soldats. On mobilise les finances, on mobilise les consciences, la propagande, etc... C'est une mobilisation de toutes les énergies. 

La guerre de 14-18 a fini par la défaite de l'Allemagne parce que ce pays était allé au bout de la mobilisation totale et il ne pouvait pas aller plus loin. 

L'Allemagne avait mobilisé tous ses soldats et il n'y avait plus que des hommes "trop jeunes" ou "trop vieux" et plus de remplacement de soldats possible. Il n'avait plus d'argent, il n'avait plus assez de fer pour faire des obus, plus assez de cuivre, de pétrole, d'huile et plus assez de pain pour nourrir la population. 

Alors que la France, qui était en guerre avec l'Allemagne, a encore les ressources de son empire. Le pays pouvait faire venir des ouvriers d'Afrique du Nord pour travailler dans les usines, il y avait encore des soldats puisqu'on avait un nouvel allié, les Etats-Unis, depuis 1917. Les Américains commençaient à arriver, donc il y avait encore des soldats et des ressources. La France pouvait s'endetter, commercer avec l'Amérique Latine ou d'autres pays, alors que l'Allemagne ne peut plus commercer parce qu'elle est bloquée par un blocus naval de la grande marine britannique. 

L'Allemagne ne peut pas importer et la France peut continuer à importer. On a des pénuries, on paye plus cher parce qu'on importe, mais on ne manque pas de fer, de cuivre, de charbon. On a la carte du pain, du rationnement, mais ce n'est pas comme en Allemagne, où il n'y a même plus de pain. C'est le règne des "ersatz" et la population crève de faim véritablement en Allemagne en 1918.

L'Allemagne était un pays complètement épuisé. Ils ont tenté leur dernier coup au printemps 1918, et ont regroupé toutes leurs forces contre la France. Ils ont été arrêtés et ne pouvaient que reculer, ils avaient lancé leurs dernières forces dans la bataille.

Le 11 novembre 1918, l'armistice est signé dans une clairière à côté de Compiègne. 

📖 LIRE | 3 livres d'histoire  de Jean-Yves Le Naour parus aux éditions Perrin : "1914-1918" - "La Première Guerre mondiale pour les nuls" -  "1919-1921 - Sortir de la guerre" , son nouveau livre  paru en février 2020.

Est-ce qu’on peut gagner au loto en jouant 1, 2, 3, 4, 5, 6 ? (Calvin)     

Réponse de Mickaël LAUNAY, Mathématicien. 

"Quand on veut étudier le hasard en mathématiques, on fait appel à cette fameuse Théorie des probabilités qui a été inventée d'ailleurs par des mathématiciens français, notamment Blaise Pascal et Pierre de Fermat, qui ont été les premiers à poser les premières pierres de cette Théorie des probabilités.

Dès qu'on parle de hasard, on pense aux jeux de hasard et notamment au Loto. Alors oui, il est possible de gagner en jouant les numéros 1, 2, 3 4, 5, 6. Mais en fait, il y a autant de chances de gagner, quelque soient les numéros joués. C'est une des propriétés du jeu qui est le Loto. C'est à dire que quand une boule sort, elle a autant de chances de sortir que toutes les autres, il n'y a pas une boule qui a plus de chances qu'une autre. Ce qui n'est pas le cas dans d'autres jeux. Par exemple, le tiercé : il peut y avoir des chevaux meilleurs que d'autres, ce qui va modifier les probabilités. Alors qu'au Loto, toutes les boules sont rigoureusement identiques. 

La deuxième propriété importante est que ces boules sont indépendantes, elles sortent à un moment donné et ne vont pas influencer les boules suivantes. Quand on a ces deux propriétés, toutes les combinaisons possibles de boules peuvent sortir avec exactement la même probabilité. On peut donc jouer n'importe quels nombres au hasard, on a toujours les mêmes probabilités de gagner."

Si on fait le calcul, on trouve qu'il y a environ une chance sur 19 millions pour que chacune des combinaisons sorte. Ta combinaison "1, 2, 3 4, 5, 6" a une chance sur 19 millions de sortir !

Mais quand on joue au loto, il y a quelques petites astuces qui peuvent modifier quand même la façon de jouer. On n'aura pas plus de chance de gagner, mais on aura plus de chance de garder tout l'argent si jamais on gagne ! En sachant, par exemple, que les gens ne jouent pas au hasard, ils jouent beaucoup les dates de naissance de leurs proches et c'est bien. Le numéro du mois se trouve entre 1 et 12 et le numéro du jour se trouve entre 1 et 30. De cette façon, beaucoup plus de gens jouent les numéros entre 1 et 12 et les numéros entre 1 et 30. Si on joue les nombres de 31 jusqu'à 49 et si on gagne, on a plus de chances qu'il n'y ait pas d'autres joueurs qui aient joué les mêmes numéros que nous, on a plus de chances de gagner le gros lot tout seul et de ne pas avoir à le partager avec un autre joueur... ce qui ne change pas les probabilités de gagner ! 

VOIR | La chaîne de vulgarisation "Micmaths" de Mickaël Launay sur Youtube

📖 LIRE | "Le théorème du parapluie ou l'art d'observer le monde dans le bon sens" de Mickaël Launay, éd. Flammarion

📖 LIRE | "Le grand roman des mathématiques" de Mickaël Launay, Flammarion

Je voudrais savoir s’il existe des animaux qui n’ont pas de queue ? (Lucie)

Réponse de Sabrina KRIEF, Vétérinaire, primatologue, spécialiste des grands singes, Maître de conférences au Muséum National d’Histoire Naturelle

Oui, il existe des animaux qui n'ont pas de queue, en particulier des vertébrés mammifères qui appartiennent à l'ordre des primates, ce grand groupe qui inclut les singes. Les grands singes n'ont pas de queue. Les grands singes sont les chimpanzés, les bonobos, les gorilles de l'Est et de l'Ouest et les Orangs-outans de Bornéo et de Sumatra. 

Chez la plupart des primates, la queue est vraiment utile, elle sert de balancier et aussi parfois à se suspendre. En Amérique, les primates s'en servent comme d'un cinquième membre, comme d'une main, et ils s'accrochent par leur queue pour se nourrir. Il existe des primates, donc les grands singes, qui eux peuvent être soit terrestres, soit arboricoles, qui vivent dans les arbres comme les orangs outans, mais se débrouillent très bien sans queue. Comme chez l'homme, ils ont leurs vertèbres terminales de la colonne vertébrale qui se sont soudées et qui forment le coccyx. 

Le site Internet de Sabrina Krief 

📖 LIRE | "Les chimpanzés des Monts de la Lune", de Sabrina Krief avec Jean-Michel Krief (photographe) co-édition Belin et Muséum National d'Histoire Naturelle 

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.