Louise aimerait connaître la différence entre l'huile qu'on met dans les voitures et l'huile qu'on met dans la salade ?! Ce ne sont pas du tout les mêmes ! L'huile de moteur de voiture est une matière première qui vient du pétrole, alors que l'autre est une huile végétale, faite par les plantes, par les graines...

Quelle est la différence entre l'huile pour les voitures et l'huile pour les salades ? (Carafes d'huiles dOlive)
Quelle est la différence entre l'huile pour les voitures et l'huile pour les salades ? (Carafes d'huiles dOlive) © Getty

Quelle est la différence entre l’huile qu’on met dans les voitures et l’huile qu’on met dans la salade ? (Louise)

Réponse de Lydia BOURGUIGNON, Maître ès sciences, microbiologiste des sols, technicienne en œnologie. Elle a fondé avec Claude Bourguignon, son époux, le LAMS (Laboratoire d’Analyse Microbiologique des Sols) en 1990. Ils ont écrit plusieurs ouvrages, notamment : "Le sol, la terre et les champs : pour retrouver une agriculture saine" aux éditions Sang de la Terre en 2015.

"Louise, il y a une grosse différence entre l'huile de moteur et l'huile de salade. L'huile que l'on met dans les voitures vient du pétrole. C'est de la matière première, donc c'est un produit qui va être transformé. Le pétrole a des millions d'années, c'est très, très ancien. Cela pose à l'heure actuelle un énorme problème au niveau de cette grande utilisation du pétrole, qui commence à manquer, parce qu'il faut beaucoup, beaucoup de temps pour le renouveler. C'est pour cela qu'on essaie de faire un effort sur cette consommation massive de pétrole. 

On ne met pas le pétrole directement dans le moteur de la voiture, il va être transformé en huiles de moteur.

Ces huiles par transformation peuvent être chauffées très, très, très fort, elles ont cet avantage là. Par contre, ce sont des huiles toxiques. On ne peut absolument pas se nourrir avec ces huiles de moteur.

D'où vient l'huile alimentaire ? Ce sont des huiles qui sont faites par les plantes, par les graines... 

On fait de l'huile de lin, de l'huile de colza, de l'huile de tournesol, de l'huile de maïs... Et puis, on fait aussi de l'huile d'olive qui est carrément sur le fruit. Ce sont les plantes qui, grâce aux microbes qui vont synthétiser, vont faire ces huiles, ces corps gras. Et on va les presser à froid ou à chaud, fonction de la quantité qu'on veut. Les très, très belles huiles, on les presse à froid parce qu'on va moins en produire. Mais quand on les presse à chaud, en fait, on va extraire, on va beaucoup plus tirer, donc on va en faire plus. Ce sont des huiles qu'il ne faut pas trop chauffer et qui sont alimentaires. 

  • Quand on fait une huile de noisette, par exemple, le noisetier en refait l'année suivante ? 

Oui, en plus, bien sûr, c'est durable, les arbres sont durables, il y a un côté renouvelable. Mais c'est une très grosse différence : il y a une huile qui est végétale, alors que l'autre est une matière première, c'est l'énergie ancienne"

Peut-on construire une vraie maison avec un jeu de construction comme les petites planchettes de bois ? (Léna)   

Réponse : Frédéric MARTIN, Responsable du Centre Kapla de Lyon, où a été établi le record mondial de la plus haute tour réalisée en planchettes de bois Kapla (18,40 mètres)

"Souvent, les enfants viennent nous voir pour construire une cabane, un château dans lequel ils veulent rentrer, toujours ! 

Une vraie maison... Non, on ne peut pas dormir dedans bien sûr, il n'y a pas d'électricité, pas de chauffage... Mais on peut faire un petit peu comme... une cabane, une maison ! 

Pour faire cela, c'est un truc énorme : il faudrait des millions et des millions de Kapla, deux ou trois semi-remorques bien remplis, sachant que c'est une construction éphémère. Donc, pour bouger dedans, c'est limité."

Comment les huîtres font-elles pour avoir des bébés ? (Pauline & Bénédicte)  

Réponse : Jean PROU, Chercheur Ifremer, Directeur du Centre de Recherches de la Tremblade, en Charente-Maritimes, Spécialiste des mollusques. 

"La seule différence avec les autres animaux, c'est que les huîtres peuvent dans leur vie être d'abord mâles et puis après, femelles. Elles sont plutôt mâles quand elles sont jeunes et plutôt femelles quand elles sont vieilles. Chaque animal, entre le mois de mars et les mois de juillet - août, fabrique des spermatozoïdes pour les mâles et des ovocytes pour les femelles. Toutes les huîtres vont pondre à peu près en même temps et envoyer leurs spermatozoïdes et leurs ovocytes dans l'eau de mer.  

Et puis là, au petit bonheur la chance, un spermatozoïde va rencontrer une ovocyte, qui va faire un œuf, qu'on va appeler une larve. C'est un tout petit animal qui fait un dixième de millimètre et qui s'entoure très, très rapidement d'une toute petite coquille. 

Elle ouvre cette petite coquille qui lui permet de capter déjà la première nourriture et puis de se déplacer, et va au gré des courants, cela dure une vingtaine de jours. La coquille va grossir, la taille va augmenter jusqu'à un cinquième de millimètre. C'est tout petit, mais c'est assez lourd, le coquillage va tomber tranquillement jusqu'au fond, et va s'accrocher à un rocher. Là, déjà, c'est une huître. 

L'Ostréiculteur (c'est le nom de la personne qui élève les huîtres) met des collecteurs et les petites larves d'huîtres vont devenir de grandes huîtres. C'est la reproduction des huîtres."

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.