Lucie voudrait savoir s’il existe une carte de l’Univers ? Il en existe beaucoup qui vont nous montrer des choses différentes... Sébastien Charnoz, Astro-Physicien, nous explique les galaxies, les étoiles, les supernovas, les amas, les superamas et comment trouver des cartes de l'univers sur internet !

Existe-t-il une carte de l'univers ?
Existe-t-il une carte de l'univers ? © Getty

Je voudrais savoir s’il existe une carte de l’univers que je pourrais regarder ? (Lucie) 

Réponse de Sébastien CHARNOZ, Professeur d’Astrophysique à l’Université Paris-Diderot et à l’Institut de Physique du globe de Paris.

Il n'y a pas une carte qu'on pourra regarder, mais plein de cartes qui vont toutes nous montrer des choses un peu différentes. Faire une carte unique de l'univers est très compliqué. L'univers est très grand et on a beaucoup de mal à s'y déplacer. 

Aujourd'hui, on se déplace un peu dans le système solaire, mais par rapport à la taille de l'univers, c'est presque comme si on ne bougeait pas ! 

Le problème, pour faire une carte de l'univers est d'essayer de faire une carte de ce que tu vois, de repérer les différents objets autour de toi, à quelles distances ils sont. Cela devient très difficile de faire des cartes précises de ce qui se passe à très, très grande distance de nous. 

D'une manière générale, je te dirais : OUI, il y a plusieurs cartes de l'univers que tu peux regarder sur Internet, sur le site web de la NASA ou sur le site web de l'Agence spatiale européenne ou sur les sites web des grands télescopes. Par exemple, le grand télescope européen au Chili qui s'appelle le VLT, où il y a des grands programmes d'observation qui produisent des cartes de l'univers de différentes natures. 

Le satellite Gaillard récemment, un satellite européen, a fait une carte très précise de l'environnement proche de la terre en utilisant une technique qui s'appelle "les parallaxes", pour mesurer les distances des étoiles. C'est une très belle performance technologique ! Là, tu peux trouver sur Internet des cartes où tu peux voir en 3D l'environnement du soleil et toutes les étoiles qu'il y a autour du soleil. Il y en a des dizaines de milliers, voire même des centaines de milliers... Voilà pour l'environnement proche.

Si tu veux aller vers de plus grandes dimensions, cela devient plus compliqué parce que quand un objet est loin, on n'arrive plus à mesurer sa distance. 

Il y a des techniques plus compliquées qu'on appelle les "chandelles standard" : on essaie de trouver des étoiles un peu spéciales, les étoiles variables, on essaie de trouver des événements lumineux, très violents, les supernovas. Quand on regarde ces événements, on arrive à savoir à quelles distances sont les autres galaxies.

Il y a des cartes qui montrent à grande distance les galaxies qui se regroupent en amas de galaxies et les amas de galaxies qui se regroupent eux mêmes en superamas et, à échelle très, très, très grande, ces super amas de galaxies, il y a deux milliards d'années-lumière, se regroupent en grandes structures qu'on appelle les filaments cosmiques. Les galaxies se retrouvent en grappes dans l'univers, le long de filaments... 

Enfin, la plus grande carte de l'univers, où il n'est pas vraiment possible de donner des distances, dans les limites de l'univers observable, c'est la carte du rayonnement de fond cosmologique, en anglais "_CMB_". Tu vas voir les grandes structures de l'univers tel qu'il était il y a à peu près 300 000 ans après la naissance de l'univers : de grands amas d'objets dans l'univers, probablement les ancêtres des superamas de galaxies, mais c'est une carte relativement imprécise qu'on commence seulement à découvrir... Un satellite très récemment a fait la carte plus précise du rayonnement de fond cosmologique, c'est le Satellite Planck.

Pourquoi les petits enfants ne peuvent pas manger d’huitres ? (Eole)   

Réponse de Jean PROU, Chercheur Ifremer, spécialiste des mollusques. Directeur du Centre de Recherches Ifremer de la Tremblade, en Charente-Maritime. 

Bien sûr, tu peux manger des huîtres ! Qu'est-ce qui t'en empêche ? Tu dis à tes parents : "Moi, je veux goûter des huîtres" et tu leur demandes de t'acheter des petites huîtres. Ils vont les ouvrir en faisant attention de ne pas laisser de coquilles, puis tu dégustes une huître, comme ça tu verras à quoi ça ressemble. C'est très, très, très bon !

Une petite huître a un grand numéro ! Cela ne va pas être facile d'en trouver chez un poissonnier. Mais si tu vas chez un ostréiculteur qui vend des huîtres au bord de la mer, tu peux lui demander de te montrer des huîtres numéro 5 ou numéro 6, qui sont toutes petites, et de t'en ouvrir. Il y a même des restaurants maintenant qui, en apéritif, font des petites huîtres comme des bouchées. C'est une très, très bonne idée. Ça permet à des enfants justement comme toi, Eole, de manger des huîtres très jeunes. Vive les huîtres ! 

Pourquoi il y a des rhinocéros laineux dessinés dans la grotte Chauvet alors qu'il n’y en a pas dans la grotte de Lascaux ? (Antonin)   

Réponse de Carole FRITZ, archéologue, spécialiste de l'art préhistorique, chercheure au CNRS, elle dirige l'équipe scientifique de la grotte Chauvet-Pont-d'Arc

La grotte Chauvet - Pont d'Arc se situe dans la vallée de l'Ardèche, à côté de Vallon-Pont-d'Arc, et la grotte de Lascaux est en Dordogne. Les grottes sont fermées pour des raisons de conservation, mais les espaces des grottes restituées permettent justement de comprendre.

Il y a plus de rhinocéros laineux à "Chauvet" parce qu'il y en avait peut être plus dans l'environnement ou dans la mythologie des histoires que racontent les parois des hommes de la Préhistoire, du Paléolithique supérieur. 

Les peintures que l’on voit sur les parois des grottes sont des illustrations de mythes, d'histoires et de légendes, ce n'est pas une trace dessinée de ce qui entoure les artistes préhistoriques, de ce qu'ils voient à l'extérieur.

Chauvet et Lascaux : deux grottes séparées de 19 000 ans 

Ce qu’il faut également savoir, Antonin, c’est qu’il y a plus de temps qui sépare les grottes de Chauvet et de Lascaux qu’entre la grotte de Lascaux et nous. On pense souvent qu’elles sont contemporaines... 

  • Chauvet : - 36 000 ans 
  • Lascaux : - 17 000 ans 

Cela veut dire que, même si tout au long du Paléolithique supérieur (entre -40 000 et -10 000 ans), le bestiaire préhistorique est le même, il a des différences en pourcentage des animaux que l’on trouve dans les grottes. 

  • A Chauvet, on a plutôt des mammouths, des lions, des rhinocéros laineux, des chevaux, des cervidés... 
  • A Lascaux, on trouve plutôt des aurochs, des bisons, des taureaux, peu de lions et peu de rhinocéros, beaucoup moins qu’à "Chauvet", parce que le temps qui sépare ces deux grottes a modifié les mythes.

▷ Voir ! Visite virtuelle de la grotte Chauvet

▷ Jouer ! Quizz et Jeux dans la grotte Chauvet : "Cherchez les animaux cachés dans la paroi de la salle du fond" (tu verras le rhinocéros laineux !)

▷ Voir ! Visite virtuelle de la grotte de Lascaux

L'échelle de temps est énorme. Nous sommes sur un temps très long en terme de société, en terme de générations, mais très court dans l'histoire de l'humanité. On a du mal à imaginer ce que sont les générations du paléolithique, entre la grotte Chauvet -36.000 ans et la grotte de Lascaux -17.000 ans, le temps est énorme, énorme, énorme... !

L'art de la Préhistoire de Carole Fritz est paru aux éditions Citadelles & Mazenod

Les invités
  • Sébastien CharnozAstrophysicien à l’université Denis-Diderot (Paris VII) et au CEA
  • Jean ProuChercheur Ifremer
  • Carole Fritzarchéologue spécialiste de l’art préhistorique , chercheure au Cnrs et responsable du Centre de recherche et d’études de l’art préhistorique Emile-Cartailhac à la Maison des sciences de l’homme et de la société de Toulouse
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.