Est-on tous de la même famille ? demande Romane. Evelyne Heyer, Professeure en anthropologie génétique, affirme qu'on est tous de la même famille... tous cousins, toutes cousines !

Tous de la même famille !
Tous de la même famille ! © Getty / Stephen Simpson

Est-on tous de la même famille ou on n’est pas tous de la même famille ? (Romane) 

Réponse d'Evelyne HEYER, Professeur en anthropologie génétique au Muséum National d’Histoire Naturelle.

"J'aime beaucoup la question. Cela dépend de ce qu'on appelle famille. On sait qu'on est tous cousins. On appartient tous à la même famille parce qu'on vient tous d'Afrique, il y a environ deux cent mille ans. Puis l'homme s'est répandu sur toute la planète. Quand on regarde l'ADN de tous les individus sur la planète, on voit qu'il est très, très proche. On est tous des cousins, plus ou moins éloignés : "tu es forcément la cousine éloignée d'un esquimau plus que de quelqu'un d'autre en Europe, en Asie ou en Afrique...

On est effectivement tous de la même famille, mais plus ou moins éloignés. 

"Il y a même des scientifiques qui se sont amusés à calculer. Si on est tous de la même famille, si je remonte la généalogie de tes parents et grands parents, et je remonte la généalogie de quelqu'un d'autre, de quand date notre premier ancêtre commun à tous ? A partir de calculs intéressants, on situe cet ancêtre à environ 4 000 ou 5 000 ans, comme ordre de grandeur. On a tous un ancêtre commun qui, finalement, n'est pas si ancien que ça !"

📖  LIRE | "Une belle histoire de l'Homme", collectif sous la direction d'Evelyne Heyer, éditions Flammarion

Les oiseaux peuvent-ils ressentir de l’amitié pour un autre oiseau ? (Josepha)

Réponse de Marie-Hélène CHIARISOLI, Vétérinaire, attachée au Muséum National d’Histoire Naturelle. 

"Ta question est très amusante parce que les oiseaux peuvent ressentir de l'amitié ou de l'inimitié pour un autre oiseau, un humain, un chien ou un chat. Tout est susceptible d'entraîner le coup de foudre, comme le coup de haine. Souvent les gens pensent qu'il faut que l'oiseau vive à deux, c'est vrai, ils sont souvent par paire. Il faut lui amener un autre oiseau mais il peut ne pas l'apprécier ou c'est vraiment le coup de foudre.

L'oiseau a des émotions, des désirs ou des haines, on ne comprend pas trop pourquoi. Parfois, c'est parce que l'oiseau préfère l'homme, il a été élevé au départ plutôt par un homme ou une femme, je parle surtout des perroquets... En général, ils éclosent dans un couvoir, l'éleveur ou le propriétaire prend l'œuf pour l'élever dans un endroit spécial afin que l'oiseau n'écrase pas ses œufs. Quand l'oiseau naît, il voit un humain. Quand il est plus grand, il va se reproduire avec quelqu'un de son espèce."

Conséquence d’une vie trop proche des humains, les oiseaux, capables de sentiments, peuvent en tomber amoureux.

"On peut lui amener un autre oiseau, il s'en fiche. Il change d'amour à la puberté, il ne veut plus de sa mère mais d'un amoureux. La personne avec qui il a vécu le grand bonheur devient tout d'un coup la personne détestée, il va s'intéresser à quelqu'un d'autre. Après, il devient un oiseau fondé à se reproduire malheureusement avec un humain, c'est tout le problème de l'oiseau en captivité, du perroquet. Maintenant, on pense que les perroquets sont mieux quand ils sont éduqués par leurs parents. On veut toujours que la nature nous obéisse, alors qu'on devrait obéir à la nature.

Pourquoi doit-on se laver les mains après avoir fait pipi alors que le pipi est stérile ? (Joachim) 

Réponse de Frédéric SALDMANN, Médecin cardiologue et nutritionniste.

"C'est un bon sens extraordinaire ! Si on doit se laver les mains une seule fois quand on va aux toilettes, c'est mieux avant de faire pipi qu'après. Il faut se laver les mains avant parce qu'on a serré des mains douteuses, on a touché des surfaces souillées et on va retrouver les germes d'un autre sur nos organes génitaux, garçons ou filles. 

Autrement dit, nos mains transportent les microbes en direction des organes génitaux. Donc, il vaut mieux se laver les mains avant. Après aussi, c'est bien. C'est un réflexe formidable à adopter. Parfois, on trouve des maladies infectieuses, on peut transmettre des herpès, des verrues, etc... On ne comprend pas d'où cela vient, simplement on a posé ses mains aux toilettes là où il ne faut pas." 

"Pour les garçons, prenez une main pour relever la lunette et l'autre main pour tenir le zizi.  Si on connaît toutes ces petits règles d'hygiène de rien du tout qui ont été oubliées, on peut passer au travers de bien des infections. 

Autre exemple, dans les toilettes. Aux Etats-Unis, on rabat le couvercle, on tire la chasse d'eau après. En France, on regarde, on tire la chasse d'eau et on respire. Une étude a montré qu'on retrouve des bactéries, des virus, sur le carrelage, dans la gorge, dans nos poumons. La chasse d'eau projette, c'est un aérosol à microbes. Si on rabat le couvercle avant, on diminue de 23 % par an les infections ORL et respiratoires par un simple geste banal du quotidien. C'est très important, il y a des centaines de petites règles d'hygiène que les gens ont oubliées et qui les rendent malades pour rien." 

📖  LIRE | "Votre santé sans risque" de Frédéric Saldmann, éditions Albin Michel.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.