Cette semaine, la répartition des richesses dans le monde, le brouillard, la nature et les règles mathématiques, les jouets à la préhistoire, la lettre muette à la fin d'un mot

  • Si toutes les richesses étaient réparties équitablement au sein de la population mondiale, quel serait le niveau de vie de chaque individu ? (Yoan)

Réponse : Sylvie BRUNEL, Géographe, économiste et écrivain. Professeur des universités à Paris IV-Sorbonne

  • Pourquoi le brouillard disparait quand le jour se lève ? (Inès) Quelle est la différence entre le brouillard et la brume ? (Lucien)

Réponse : Emmanuel BOCRIE, Ingénieur, météorologiste, directeur de l’unité médias de Météo France.

  • J’aimerais savoir si ce qui nous entoure dans la nature suit des règles mathématiques ou pas du tout ? (Margaux)

Réponse : Mickaël LAUNAY, Mathématicien. Il a créé la chaine de vulgarisation Micmaths sur Youtub.

Je voudrais savoir si on a retrouvé des jouets des gens de la préhistoire ? (Camille) Je voudrais savoir si les hommes préhistoriques avaient des jouets ? (Antoine)

Réponse : Yves COPPENS, Paléontologue. Professeur honoraire au Collège de France, membre de l’Académie des sciences.

  • Je voudrais savoir pourquoi on met une lettre à la fin d’un mot, qu’on n’entend pas ? (Grace)

Réponse : Philippe BOULA DE MAREÜIL, Chercheur en linguistique au CNRS.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.