Comment les cactus résistent-ils au soleil ? Les cactus ont résolu le problème en se transformant en plantes-chameaux ! Catherine Lenne, chercheur en physiologie végétale, nous pique avec l'histoire des plantes à fleurs au soleil...

"Dans la vie, il y a qu'des cactus..."
"Dans la vie, il y a qu'des cactus..." © Getty / Michael Svoboda

Comment les cactus résistent-ils au soleil ? (Yves)   

Réponse de Catherine Lenne, enseignante-chercheur en physiologie végétale à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. 

Effectivement, les cactus vivent dans des milieux très ensoleillés, chauds et secs des déserts, en général. Dans ces milieux, la contrainte principale que va rencontrer la plante, c'est l'eau : se procurer de l'eau et ne pas en perdre trop puisqu'il fait très chaud. 

Les cactus ont résolu le problème en se transformant en "plantes-chameaux", parce qu'elles mettent en réserve l'eau lorsqu'il pleut, comme les chameaux. 

La moindre pluie est capturée par le cactus et l'eau est mise en réserve à l'intérieur de ses tiges qui, de ce fait, s'enflent et prennent des formes cylindriques, sphériques. Ce sont des plantes grasses ou plantes succulentes _: c_ela ne veut pas dire qu'elles sont bonnes à manger, cela veut dire qu'elles sont pleines de "sucs", une espèce de gel formé de sucres sur lesquels l'eau s'imbibe, comme sur une éponge. Les plantes mettent de l'eau en réserve pour survivre aux journées et aux longues semaines de sécheresse.

Ce n'est pas tout ! Dans leurs formes également, on peut voir des adaptations. Elles ont souvent des crêtes qui permettent de faire de l'ombre au fond, entre deux crêtes, il y a un sillon, ce qui va mettre un petit peu au frais la surface de la tige pendant un moment. Ces plantes-là fonctionnent à l'envers des autres. Une plante vivant dans un milieu médian, moyen, ouvre ses orifices pour respirer, pour capturer les gaz de l'air, ce sont les stomates. Elle les ouvre pendant la journée, pendant qu'il y a du soleil, de la lumière. 

Chez les cactus, c'est l'inverse, elles ferment leurs stomates pendant le jour et ne les ouvrent que la nuit. Fermer le jour, cela permet de ne pas perdre son eau, de résister à la déshydratation. Mais ouvrir la nuit pose un problème car il n'y a pas de lumière pour faire la photosynthèse, pour permettre de fixer le dioxyde de carbone qu'elles prélèvent dans l'air. 

Alors, les cactus ont mis en place un système : la nuit, elles ouvrent les orifices, stockent le dioxyde de carbone dans leurs tissus, sous une certaine forme, sur une molécule. Le jour, elles referment les écoutilles et la lumière étant présente, elle relarguent le dioxyde de carbone dans leurs tissus et là, elles font leur photosynthèse normale, mais avec les portes fermées. Il y a deux actions différées dans le temps. Ce système est le métabolisme CAM: le Métabolisme Acide Crassulacéen.

📖 LIRE | Dans la peau d'une plante, de Catherine Lenne, aux éditions Belin.

Le site de Catherine Lenne 

Pourquoi a t-on inventé l’ordinateur ? (Oscar) 

Réponse de Michel Beaudouin-Lafon, professeur d’informatique à l’université Paris-Sud. Fondateur de l’Association Francophone de l’Interaction Homme-Machine (AFIHM). 

Je pense qu'on a inventé l'ordinateur parce que l'être humain est très flemmard ! Depuis la taille des silex jusqu'à la révolution industrielle et maintenant la révolution numérique, on a toujours voulu fabriquer des appareils, des machines, des outils, pour rendre notre vie plus facile, faire des choses à notre place ou essayer de faire des choses qu'on ne pouvait pas faire avant. 

L’ordinateur est un super outil parce qu'il sait faire plein de choses, grace à deux idées géniales. La première, c'est l'idée d'un programme enregistré, la machine peut faire des choses différentes. Un peu comme un chef cuisinier à qui l'on donne une recette qu'il va exécuter. Cette idée de programme enregistré remonte au métier de Jacquard, qui a inventé le métier à tisser dont on pouvait changer le motif simplement en changeant des cartes perforées qui indiquaient les motifs à la machine. C'est un peu ce qu'on retrouve sur l'orgue de Barbarie : on lui passe des cartes perforées, il joue une musique, on change la carte, c'est une autre musique. L'ordinateur, c'est pareil. On peut lui faire faire des choses très différentes en changeant le programme enregistré.

La deuxième invention géniale, qui rend l'ordinateur si puissant, c'est qu'on a compris qu'on pouvait coder toutes sortes d'informations, du texte, des images, de la la vidéo avec des "0" et des "1". L'ordinateur, qui est très bête et très rapide, sait calculer avec les 0, les 1, les ajouter, les comparer, les classer, les stocker, etc. sans savoir ce qu'ils représentent. En combinant cette idée de programme enregistré et cette représentation de l'information, on a "une machine à tout faire".  Si on n'avait pas inventé l'ordinateur, il faudrait sans doute l'inventer !

Est-ce qu’il y a des pièces secrètes dans le château de Versailles ? (Victor)

Réponse de Mathieu da Vinha, historien, ingénieur de recherche et directeur scientifique du Centre de Recherche du Château de Versailles

Quand on visite le Château de Versailles aujourd'hui, on voit beaucoup de portes qui sont sous tentures, dans les murs ou bien cachées, et on a l'impression qu'il y a beaucoup de pièces secrètes. Il y a des "pièces secrètes" mais qui ne sont pas vraiment des pièces secrètes, ce sont des pièces dérobées, pour que la famille royale puisse être un peu plus dans l'intimité. 

Il faut savoir que Versailles est un palais qui est fait pour le public. Lorsque Louis XIV décide d'installer la Cour à Versailles en 1682, il le fait comme une sorte de grand "show room", une grande vitrine de la France. Il y a de très grands espaces publics et il décide, selon la tradition de la monarchie française, de donner l'accès à tout le monde. Mais il faut être bien habillé pour entrer au Château de Versailles, avoir une épée, et un chapeau pour les hommes et être bien habillées, pour les femmes. Il y a aussi des espaces privés, le principe de circulation à Versailles est de toujours pouvoir aller d'un espace public à un espace privé très rapidement. C'est pour cela qu'il y a ces portes dans le grand appartement du Roi.

Si tu vas au Château de Versailles, il faudra regarder les murs dans le grand appartement du roi parce qu'il y a des portes qu'on ne voit pas tout de suite, qui conduisent justement vers ces petits espaces. Et derrière, ce n'est pas vraiment secret, c'est là où vivait vraiment la famille royale. Toutes ces pièces sont visitables et tu peux demander une visite spéciale sur un thème particulier. 

Les invités
  • Catherine LenneChercheur en physiologie végétale. Maître de conférences à l’université Blaise Pascal de Clermont Ferrand.
  • Michel Beaudouin-Lafonchercheur en informatique
  • Mathieu da VinhaHistorien, ingénieur de recherche et directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.