Cette semaine le nom de la statue de la Liberté, le recyclage du béton, les gros mots existent alors qu'on n'a pas le droit de les dire, des pesticides partout, les hommes préhistoriques et la solitude

  • Pourquoi la statue de la liberté s’appelle ainsi ? (Athénaïs)

Réponse : Alain FREREJAN, Ingénieur et écrivain.

  • Est-ce qu’on peut recycler du béton ? (Mattéo) 

Réponse : Michel VIRLOGEUX, Ingénieur, Consultant, Concepteur de grands ponts dans le monde entier (Pont de l’ile de ré, Viaduc de Millau, Pont Yavuz sultan Selim d’Istanbul…)

  • Pourquoi les gros mots existent puisqu’on n’a pas le droit de les dire ? (Léa) 

Réponse : Jeanne SIAUD-FACCHIN, Psychologue, psychothérapeute, fondatrice des centres de psychologie intégrative Cogito’Z. Elle pratique et enseigne la méditation de pleine conscience. 

  • Pourquoi on met des pesticides partout ? (Nelly) 

Réponse : Nicolas BRAHIC, Eleveur en cochon bio extensif sur le Larzac, exploitation « Les Terres Libres ». Inventeur du Buxor, innovation agro-écologique de reconstitution de sols à partir des broussailles. 1er prix du trophée international de l’innovation bio au salon de l’agriculture 2016.

  • Est-ce que parfois les hommes préhistoriques ils vivaient en solitude ? (Pierre)   

Réponse : Carole FRITZ, Archéologue spécialiste d'art pariétal, c²hercheure au CNRS, elle dirige l'équipe scientifique de la grotte Chauvet-Pont-d'Arc. 

Programmation musicale : Voyou/Yelle "Les bruits de la ville"/"Anita Ward "Ring my bell"
 

Les invités
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.