Cette semaine, le premier entre l’œuf et la poule, le roi Dagobert a -t-il vraiment existé, les nombres et formes des empreintes digitales, dit-on l'Amérique ou les Amériques, l'origine des photos de classe.

L'incontournable photo de classe
L'incontournable photo de classe © Getty / People Images
  • Qui est venu en premier ? La poule ou l’œuf ? (Antoine)

Réponse : Albert JACQUARD, généticien (décédé en 2013)

  • Je voudrais savoir si le roi Dagobert a existé ou pas. (Mouna)  

Réponse : Patrick BOUCHERON, historien, professeur au Collège de France.

  • Dans les empreintes digitales est-ce le nombre qui varie ou la forme ? (Garance) Est-ce qu’il existe des matériaux sur lesquels on ne peut pas laisser d’empreintes digitales ?  (Thibault)  

Réponse : Camille CHAIZE, commissaire de police, Conseillère du directeur général / Adjointe au SICoP, Service d’Information et de Communication de la Police.

  • Je me demandais pourquoi parfois on parlait de l’Amérique au singulier et d’autres fois des Amériques au pluriel ? (Jacques) 

Réponse : Christian GRATALOUP, géohistorien, professeur à l’Université Paris-Diderot et à Sciences-Po. 

  • Pourquoi on fait une photo de classe à l’école ? (Coline)    

Réponse : Christine CHARPENTIER-BOUDE, enseignante

Programmation musicale : Jacques DUTRONC "Les Cactus"/ Billie EILISH "Bad Guy"

(Rediffusion de l'émission du 19 mai 2019)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.