Qui dit les noms des stations dans le métro ? demande Inès. Song Phanekham, guide, conférencier, et surtout responsable de l’identité visuelle et sonore de la RATP, recherche les voix pour enregistrer les annonces diffusées dans le métro, le RER, le bus, le tramway... surtout le T3 !

Des voix d'enfants pour l'annonce des stations de métro !
Des voix d'enfants pour l'annonce des stations de métro ! © Getty / Paulo Amorim

Est-ce vraiment une personne qui dit les noms de stations dans le métro ou est-ce un robot ? (Inès)

Réponse de Song PHANEKHAM, Guide, Conférencier, Responsable de l’identité visuelle et sonore de la RATP.

"Suspens... ce sont de vraies voix ! Ce sont les voix des personnes de la RATP qui font les annonces des stations de métro. On a organisé de grandes auditions interne, un casting, pour chercher les voix qui pourraient faire les annonces dans le métro, le bus, le tramway ou le RER. Une vingtaine de personnes, avec une égalité parfaite - dix hommes et dix femmes - enregistrent les noms des stations.  

Les voix retenues pour être "voix officielle" de la RATP ont été sélectionnées par un jury composé de spécialistes de la voix, mais aussi de gens de la RATP pour avoir le regard de "Monsieur tout le monde". L'idée est d'avoir des voix qui représentent les voyageurs et le personnel RATP. 

On a déjà eu des robots à la RATP. Au début des années 2000, on a cherché une solution rapide pour sonoriser 4 500 autobus sur 350 lignes, c'était une synthèse vocale. Mais on s'est vite aperçu que ce n'était pas la qualité recherchée puisqu'un robot ne prononce pas très bien les noms propres, et une voix humaine est toujours plus sympathique et plus conviviale."

On a une ligne de Tramway un peu particulière, le T3 qui circule à Paris. Il a une programmation musicale à bord. On a gardé le principe des annonces sonores RATP et ajouté un petit motif musical adapté à chaque station.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Les annonces des stations sont les voix enregistrées de 600 personnes différentes : des voix de la RATP, du grand public, et de célébrités - Jane Birkin, Edouard Baer, Philippe Manoeuvre, Pascale Clark... sur des compositions de Rodolph Burger - sont à bord de ce Tram T3. Et justement, on va bientôt rechercher des voix d'enfants pour le tram T3.  Alors Inès, ta voix pourrait être sur le T3 !"

▷ 📖 Aller plus loin | Le Parisien : "Métro : des voix d'enfants pour attirer l'attention des voyageurs" (14 novembre 2018)

Où va le fichier d'un ordinateur quand on le supprime ? (Angèle)

Réponse de Michel Beaudouin-Lafon, professeur d’informatique à l’université Paris-Sud. Fondateur de l’Association Francophone de l’Interaction Homme-Machine (AFIHM).

"Les fichiers sur un ordinateur sont stockés dans un disque dur. Ce disque dur est un peu comme un grand parking. Lorsqu'on veut ranger un fichier, on trouve une place dans le parking et on lui donne un nom pour se rappeler où on l'a mis. Si on veut libérer la place dans le parking, si on veut supprimer une voiture, on appelle la fourrière qui l'enlève. 

Mais dans un ordinateur, si on veut supprimer un fichier, on va juste marquer "ce fichier n'existe plus", supprimer le fichier, mais cela ne le supprime pas. Simplement, cela veut dire que si on a besoin de ranger un nouveau fichier, on va pouvoir utiliser une place de parking qui est occupée par un fichier "supprimé". 

"C'est la raison pour laquelle il y a des logiciels qui permettent de récupérer des fichiers que vous avez effacés, mais qui en fait sont toujours là. Si la place n'a pas été réutilisée, l'information est là et l'ordinateur peut la récupérer. Alors, c'est rassurant, parce qu'on peut parfois retrouver un fichier qu'on a perdu, mais c'est inquiétant parce que si vous "nettoyez" votre ordinateur avant de le vendre, en fait, l'acheteur peut vraiment récupérer toutes vos informations.

Il existe des logiciels qui permettent d'effacer pour de vrai, supprimer les fichiers en les remplaçant par des 0 partout, puisque c'est de l'informatique. Mais des services spécialisés peuvent encore aller récupérer de l'information parce qu'il y a toujours des traces qui restent..." 

Pourquoi Uranus et Neptune sont-elles des planètes jumelles ? (Paul-Victor)   

Réponse d'André BRAHIC, Astrophysicien qui a co-découverte des anneaux de Neptune et a fait partie notamment de l'équipe d'imagerie de la Sonde Cassini. Il est décédé en 2016.

"Ce n'est pas tout à fait vrai. Simplement, les planètes Uranus et Neptune sont les plus éloignées du système solaire. Uranus est 20 fois plus loin du Soleil que la Terre et Neptune est 32 fois plus loin du Soleil que la Terre. Elles ont toutes les deux à peu près la même taille, à peu près un diamètre de mille kilomètres. Elles sont toutes les deux composées essentiellement d'hydrogène et d'hélium, ce sont des boules de gaz. Toutes les deux sont très froides évidemment, et toutes les deux ont été formées à peu près dans les mêmes conditions. Vu de loin, on a le sentiment qu'il s'agit de deux jumelles. 

Un petit rappel d'histoire : la Terre et Vénus sont deux planètes de la même masse, de la même densité, de la même taille, à peu près au même endroit, Vénus est un peu plus près du Soleil. On les a longtemps appelé les planètes jumelles et quand on va sur place, c'est le contraire. 

La Terre est un endroit agréable, la planète bleue où on peut trouver des endroits merveilleux pour vivre. Sur Vénus, la pression au sol est de 100 atmosphères, on est écrasé. La température est de 400 degrés, on est frit complètement ! On y respire du dioxyde de carbone avec un peu d'acide chlorhydrique et sulfurique dans l'atmosphère, c'est pour donner du goût, je dirais. C'est l'horreur !" 

"Uranus et Neptune sont formées loin du soleil, là où il n'y a pas beaucoup de matériaux, dans un endroit très froid, il y a des glaces, des glaces de méthane, d'eau ou d'ammoniac..., formées dans les mêmes conditions. Vu de loin, on pensait que la même chose. Or, nous avons visitées ces planètes. J'ai eu le bonheur d'être membre de l'équipe de l'imagerie de la sonde Voyager qui a survolé Uranus en 1986, et Neptune en 1989. En fait, elles sont très différentes. 

Uranus a un axe de rotation qui est confondu avec son plan, de sa trajectoire, de son orbite. Un peu comme un cerceau qu'on envoie, ses satellites et ses anneaux tournent perpendiculairement. C'est très particulier. Uranus est un endroit où il fait jour pendant 42 ans et nuit pendant 42 ans. La température est la même l'hiver et l'été, la nuit et le jour, l'atmosphère égalise tout cela. C'est un monde très particulier que nous avons survolé et je rêve d'y retourner ! 

En 1989, nous avons survolé Neptune, où j'ai eu le bonheur de trouver des anneaux en 1984, mais c'est très différent. C'est un corps très actif, il y a des orages, des ouragans, des tempêtes. Son axe de rotation est complètement différent, légèrement incliné sur le plan orbital. Il y a des satellites dans Triton, très étonnants avec des geysers..., et des anneaux complètement différents de ceux d'Uranus. Ces deux systèmes vus de près sont en fait très différents." 

▷ "L'astrophysicien André Brahic nous a quittés, mais nous avons toujours tant de plaisir à le retrouver dans les P'tits bateaux." Son nom a été donné à l’astéroïde 3488, et il est entré dans le Petit Larousse en 2009.

📖 LIRE | André Brahic a signé beaucoup de livres, notamment aux éditions Odile Jacob :

▷ "De feu et de glace - Planètes ardentes"  ▷ "Lumières d'étoiles - les couleurs de l'invisible", avec Isabelle Grenier  ▷ "Terres d'ailleurs - A la recherche de la Vie dans l'Univers", avec Bradford Smith.

Les invités
  • Michel Beaudouin-Lafonchercheur en informatique
  • André BrahicAstrophysicien. Professeur à l’université Paris VII et directeur du groupe de recherche Gamma-Gravitation au CEA.
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.