Tout au long de l’été sur France Inter vous allez découvrir ou redécouvrir les femmes qui ont marqué l’histoire du sport. Des femmes engagées, rebelles, subversives et parfois scandaleuses. Aujourd’hui, Junko TabeI, la première femme à atteindre le toit du monde à 8810 mètres d'altitude.

Junko Tabei est la première femme à avoir gravi l'Everest dans les années 70
Junko Tabei est la première femme à avoir gravi l'Everest dans les années 70 © Getty / John van Hasselt/Corbis

Quand on parle de l’Everest, les noms de sir Edmund Hillary et de son sherpa Tensing Norgay, arrivés au sommet les premiers en 1953 y sont très vite associés. Mais presque jamais de celui de Junko Tabeï, première femme à gravir le toit du monde en 1976. Les reportages de l’époque donnent une partie de l’explication.

Mais comment une femme va-t-elle pouvoir gravir les derniers mètres ? Les plus éprouvants. Combien d’hommes ont renoncé ? Combien sont morts dans ce dernier effort ?

Ce petit gabarit d’un mètre 52 se lance dans l’ascension de l’Everest après avoir gravi tous les plus hauts sommets du Japon et des Alpes. Dans les jours qui précèdent son arrivée à 8848 mètres, elle frôle la mort dans une avalanche. Et une centaine de mètres avant le sommet … elle connait la défaillance.

J’étais extrêmement tendue. Chaque fois que je mettais le poids de mon corps sur un pied, je le faisais au péril de ma vie. 

Junko Tabeï lance le Joshi-Tohan Club, le premier club de femmes-alpinistes. Elle réalisera une autre grande performance. En 1992, à 53 ans, elle devient la première femme à être montée aux sommets de tous les continents de la planète… du Kilimandjaro à l’Aconcagua.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.