Quel président, quelle présidente seraient Macron et Le Pen ? Comment voudraient-ils exercer le pouvoir ?

Quels présidents seront-ils ?
Quels présidents seront-ils ? © AFP / Stéphane de Sakutin

Marine Le Pen en dit assez peu sa vision du pouvoir mais si elle présente un programme en 144 propositions numérotées, c'est pour que le peuple, dit-elle, puisse contrôler leur mise en œuvre mesure par mesure.

Contrôler le pouvoir à tous les niveaux : Emmanuel Macron veut des jurys citoyens pour évaluer le travail des parlementaires et défend les budgets participatifs dans les collectivités locales.

A quoi ressemblerait leur gouvernement ?

15 personnes maximum, société civile et politiques de gauche de droite et du centre pour Emmanuel Macron qui attend de ses ministres un casier judiciaire vierge, il aimerait que ce gouvernement paritaire soit dirigé par une femme. Marine Le Pen préconise un Premier ministre issu de la société civile et pas forcément du Front National. Tous les deux, à leur façon, souhaitent une haute administration bien dans la ligne : Macron assume un spoil system à l'américaine. Marine Le Pen demande aux fonctionnaires d'être "patriotes", en meeting à Nantes fin février elle avait menacé les fonctionnaires et les magistrats qui se révéleraient hostiles.

Quelle durée de mandat pour le futur président ou la future présidente ?

Marine Le Pen défend le septennat non renouvelable, selon elle il faut au-moins sept ans pour réformer un pays et un président concentré sur sa réélection serait de fait moins appliqué à son mandat. Quant à Emmanuel Macron, il n'envisage pas de modifier la règle des deux quinquennats.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.