été
été © corbis
**Que vois-je en regardant le calendrier, déjà fin juin ! Le temps de ma chronique estivale ou, comment ne pas bronzer idiot ? Donc sur vos lieux de vacances côtières vous allez retrouver musées, expositions, animations, et autres rassemblements.** - Alors, les jours de pluie, il y a les**musées et cette année, mention spéciale pour celui de Concarneau** et son exposition originale sur les Bozos un peuple de pêcheurs maliens des fleuves et des lacs ; - **La cité de la voile Eric Tabarly à Lorient** propose un travail sur le vent très complet allant de la science à la poésie avec sensations en prime ; - **La cité de la mer de Cherbourg** plutôt spécialisée dans la plongée permet toujours de visiter le sous marin « le redoutable » et une exposition temporaire raconte la bataille de Normandie avec vidéo sous-marines d’épaves et vision en 3D ; - **Nausicaa à Boulogne** a pris au bond l’année internationale des états insulaires traitant du rêve mais aussi des changements climatiques, des problèmes socio-économiques, îles laboratoires du futur ; - **La mer à Paris, programme original, c’est dans les catacombes où l’on retrace l’époque, il y a 45 millions d’années où existait bien le « bassin » parisien ;** - Plus traditionnel au **musée de Brest : les voiliers jouets** ; ça peut plaire aussi. - Toujours pour les jours maussades, il y a une **pléiade d’aquariums sur les côtes** . Les incontournables : Monaco, Brest, Cherbourg et Boulogne, mais aussi à l’intérieur des terres : Paris, Nancy et même Val d’Europe. - Moi j’aime toujours**les écomusées il y en a partout, au hasard on parle du sel à Guérande, l’île de ré, Aigues mortes, Gruissan et même La Réunion, du thon à Etel, des algues à Plougerneau** avec des recettes de cuisine en prime. Ces structures souvent associatives peuvent être l’endroit pour rencontrer les gens de mer. - S’il fait meilleur**le chemin de la sardine à Douarnenez** vous ballade dans la seule ville à avoir élevé une statue à ce brave clupéidé. Je ne vous parle même pas de la fête des filets bleus, **la classique de Concarneau** , mais plutôt fin juillet à Douarnenez un rassemblement de vieux gréement, forcément agrémenté de chants de marins et la possibilité d’être initié à la construction navale. Votre bateau en trois jours paraît-il…pas bien grand, mais quand même ! - **L’Hermione à Rochefort,** la réplique du bateau de La Fayette, est prête à prendre la mer, mais on peut encore visiter avec, parfois, un écrivain de marine en costume d ‘époque. - Pas de grand rendez-vous de course cet été autre que**le Tour de France à la Voile** que vous pouvez guetter en juillet entre Dunkerque et Roscoff, puis en Méditerranée. Pour les héros de la solitaire du Figaro, attention c ‘est en juin pour cause d’embouteillage médiatique en été, avec escales à Deauville, en Vendée et à Cherbourg. - Pour le très beau temps, prévoyez masques et tubas, plusieurs sites méditerranéens ont aménagés des sentiers sous marins. Accompagnées ou pas, vous suivez en plongée des parcours balisés où on vous dit tout de ce que vous voyez**: Peyrefitte, Rayal, L’argentière ou Port Cros** , par exemple ont le leur. - Je ne saurai trop aussi vous conseiller de prendre la mer, il y a des écoles pour grands et petits, et un pêcheur acceptera peut être de vous prendre à bord pour une journée. Bref, ma chère Fabienne, bonnes vacances au bord de l’eau, ou ailleurs. A tous très bel été.
L'équipe
(ré)écouter Les récits d'Isabelle Autissier Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.