On dit toujours que les marins sont solidaires par nature. Puisque l’homme n’est pas un poisson, l’entraide en mer est normale. Un certain nombre d’associations ont décidé de le prouver chacune à sa façon. J’en ai retenu quelques unes juste pour vous donner envie, car, bonne nouvelle, elles sont diverses et nombreuses.

Si le grand large et l’ailleurs vous tente, VSF (Voiles Sans Frontières) est la plus ancienne. Son principe est d’atteindre les populations par la mer et les fleuves, dans les endroits reculés. Elle agit au Sénégal, entre la Casamance et le Saloum. Tous les propriétaires de bateaux qui passent par là peuvent contribuer en emmenant du matériel ou des enseignants, personnels de santé ou logisticiens. Depuis 1997, ses domaines d‘activités se sont élargis : des soins dentaires ou optiques à la création d’unités d’évacuation sanitaire et à l’obstétrique en passant par le jumelage scolaire ou l’édification d’un barrage anti sel pour les cultures. Si ne possédez pas de bateaux, vous pouvez postuler pour être équipier sur Yobelama, le trimaran mis à disposition de l’association présent sur place d’octobre à mai, quand les navires de passage ont levé l’ancre pour les Antilles.

Avec Marins sans Frontières la navigation set réservée aux professionnels de la mer ou de l’urgence mais elle récupère du matériel maritime ou de sécurité, des groupes électrogènes, … et bien sûr des finances pour ses programmes à Madagascar.

Mais plus près de chez vous, plusieurs associations se soucient de faire naviguer des exclus, de la vie et de la société. C’est le cas de « Voiles en solidaire ». Là aussi des propriétaires de partout proposent d’accueillir des participants handicapés pour des balades à la journée ou au Week-end, chacun proposant son propre projet, ou se joignant à une épreuve commune : tour de Belle île, tour du Finistère, voiles de Saint-Tropez. L’un des bateaux est même basé à Ushuaia, avis aux amateurs de froid !

Chaque année, aussi, depuis 30 ans, le Docteur Moutet organise à La Baule, un rassemblement d’une soixantaine de voiliers qui font naviguer plus de 100 handicapés, pour un grand week-end convivial ; « moins cher et plus efficace que des jours d ‘hôpital » dit le bon docteur. Là aussi venez avec votre bateau ou simplement vos bras et votre bonne humeur.

Voile Impulsion à Marseille, Emeraude Voile solidaire à Saint Malo, et beaucoup d’autres doivent pouvoir employer vos talents et votre bonne volonté.

Si vos combats vous portent plus sur l’environnement, vous pouvez devenir bénévoles auprès de l’association ABC ou du WWF pour sillonner la Méditerranée, compter les baleines, les phoques ou malheureusement les déchets et participer à des protocoles scientifiques.

Je ne sais pas vous, mais moi, par les temps qui courent ça me fait bien plaisir de parler des gens qui s’intéressent aux autres.

Marins solidaires, bon week-end pour vos projets et bonne semaine à tous.

L'équipe
(ré)écouter Les récits d'Isabelle Autissier Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.