Eh oui, vous vous êtes gorgée de poisson tout l'été et chacun sait que cela rend intelligent. Ma maman m’en donnait toujours à manger les jours d’examens. Elle avait raison, c’est scientifiquement prouvé, poissons et crustacés contiennent des acides gras oméga trois, qui favorisent les connexions cérébrales et les antioxydants qu’ils contiennent protègent de l’oxydation la graisse cérébrale. Quelle bonne nouvelle ! A quand le cabillaud remboursé par la Sécu ! Voilà en tous cas pourquoi femmes enceintes, enfants et adolescents doivent particulièrement consommer du poisson. Et arrêtez de me dire que ça pue et que c’est plein d’arêtes !

__

Et attention, seulement à certaines micro-algues, qui auraient été consommées par les poissons et qui peuvent avoir un effet de poison neurotoxique, paralysant parfois jusqu’à la mort. Je vous rassure c’est très rare et il suffit de demander aux gens du coin, comme pour la ciguaterra aux Antilles.

__

Mais d’autres études suggèrent que la seule vue de l’océan a un effet bénéfique pour le cerveau. Une photo de mer exciterait une partie du cerveau qui intervient dans le tonus musculaire et dans le sentiment d’attachement et de bien-être. Voilà qui expliquerait pourquoi nous rêvons tous d’avoir vu sur mer à l’hôtel ce que les hôteliers vont s’empresser de nous faire payer ! Mais la vue de la mer est impliquée également dans la sensation de la douleur en l’atténuant. Si votre dentiste a placé un poster marin en face du fauteuil, vous savez maintenant pourquoi !

__

IL faut dire qu’en mer, on n’a pas attendu pour se développer le ciboulot. Le séquençage du génome des éponges, vieilles de plus de 600 millions d’années a montré une grande richesse en protéines similaires à celles intervenant dans le fonctionnement des synapses humaines, alors même que ces animaux ne présentent pas de système nerveux. Faut-il y voir les précurseurs de notre cerveau ? Bob l’éponge, le célèbre dessin animé, vanterait-il les prouesses d’un ancêtre d’Homo sapiens ?

__

Et puis c’est bien connu, les mammifères marins, surtout les orques et les dauphins sont parmi les animaux les plus intelligents, capables de communication, d’anticipation, de stratégies, d’éducation et de comportement sociaux très évolués.

__

Me voilà donc bien aise, la fréquentation de la mer et la consommation de ses produits rend intelligent et procure bien-être et tonicité. La prochaine fois que l’on me critiquera de partir naviguer, je dirai que c’est sur avis médical !

__

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Les récits d'Isabelle Autissier Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.