C'est le journaliste Leon Zitrone qui est à la barre dans ce tribunal des Flagrants Délires. Pour le défendre, le procureur Desproges rappelle au jurés que cet accusé est l'un des derniers remparts de l'Occident, en ce qui concerne le bon usage de la langue française, contre le charabia anglosaxon...

Une chronique où l'on peut entendre Pierre Desproges invectiver le public / les jurés : 

Ah, vous pouvez rigoler, amputés de la syntaxe ! Diminués du vocable ! Handicapés de la sémantique ! Castrés du verbe ! Émasculés du subjonctif !

L'équipe
(ré)écouter Les Réquisitoires du tribunal des flagrants délires Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.