Mais d’où viennent les notes de musique, qui a inventé ces degrés qui montent la gamme ? Les notes nous ont-elles été dictées par les animaux, comme le dit Démocrite ? Sont-elles le reflet terrestre d’une divine musique céleste, comme le dit Platon ? Sont-elles produites par les planètes qui tournent autour du soleil ?

Toutes les notes vont-elles bien ensemble ?
Toutes les notes vont-elles bien ensemble ? © Getty / VANDAL Photography

Sont-elles régies par l’amour, comme le supposait l’enfant Mozart, qui cherchait les notes qui s’aiment sur son clavecin ?

Peut-être y a-t-il un peu de tout ça à la fois.

En tout cas, une chose est sure, c’est que nous avons 7 notes dans notre gamme, et que c’est à partir de ce tout petit nombre de notes que l’on a pu composer un nombre incalculable de mélodies et que c’est loin d’être fini. Ce qui est rassurant, c’est qu’aucune théorie au monde ne peut expliquer le mystère de l’inspiration musicale.

Ce qui fait qu'on retient une mélodie et qu'on a envie de la chanter, ce sont les repères.

André Manoukian nous dévoile les secrets de la mélodie, les règles qui la régisse, les mêmes que l'on peut transgresser selon l'humeur ou simplement d'où vous venez. La musique est un langage universel, avec ses codes, à vous de vous les approprier. 

🎧 Playlist de l'émission

  1. Elvis Presley "See see rider" (Aloha From Hawaii via Satellite, 1973, RCA)
  2. Michel Polnareff "Dans la maison vide" (Passé Présent, 1969)
  3. Robert Johnson "Rambling on my mind" (King of the Delta Blues Singers, 1936, Columbia)
  4. Jethro Tull "Bourrée" (Super 60's, 1969)
  5. Jean-Sébastien Bach "Cantate BWV 29 : Sinfonia" par Jacques Loussier (1965)
  6. Charles Trenet "Y'a d'la joie" (Le Fou Chantant 1937-1939 Vol.1, 1938)
  7. Richard Wagner "L'Or du Rhin, scène 1 : Vorspiel", Direction Daniel Barenboim (1993, Teldec)
  8. Claude Debussy "Le petit nègre" par Philippe Cassard (Claude Debussy : intégrale de l'oeuvre pour piano, 1993)
  9. Arnold Schoenberg "Suite Op.25 : prélude" par Glenn Gould (Glenn Gould interprète Arnold Schoenberg, 1964, Sony Classical)
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.