Avoir du style, ça n’est pas qu’une question d’attitude pour un musicien, c’est une question de vie ou de mort. L’Amérique aime les histoires de rédemption, le happy ending ..

Il y a quelques années, la même histoire s’est répétée autour de Rodriguez, un chanteur folk des années 70 dont le salut vint cette fois ci d’Afrique du sud, ou son disque, passé inaperçu aux Usa, explosa là-bas, porté par la jeunesse contestataire du pays.

0.Julien Doré

Paris-Seychelles,

Love, 2013

Sony

Sugar Man
Sugar Man © Radio France

1 : Rodriguez Sugar man

Bof Searching for sugar man,

LIGHT IN THE ATTIC RECORDS 2012

2 : Muddy Waters You shook me

Mannish boy

BETTER TOMORROW

3 : Mary Flower death letter blues

Misery Loves

Yellow Dog Records, 2011

  1. Archie Hahn Goodbye Eddie, goodbye , The Juicy Fruits

Compositeur PAUL WILLIAMS, réalisateur BRIAN DE PALMA,

AM records, 1974

5 : James Brown , I’m black and i’m proud

Say it loud - I'm black and i'm proud

King, 1968

  1. Jimmy Scott What I wouldn’t’ give ,

Holding back the yaers

WEA INTERNATIONAL , 1999

  1. Rolling stone Love in vain

Get yer ya-ya's out !

LONDON 1986

  1. Medley Sweet home Chicago

Robert Johnson The Blues Brothers, The Steve Miller Band,

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.