Premier épisode avec l'historienne, Mathilde Larrère qui tweete comme personne et est bien résolue à ne laisser passer aucune erreur historique

Louise Michel en uniforme de la Garde Nationale après la bataille de 1871
Louise Michel en uniforme de la Garde Nationale après la bataille de 1871 © Getty / Ullstein Bild

Une femme qui pense le monde d’aujourd’hui et qui a peut-être même l’intention de le changer : l'historienne Mathilde Larrère, spécialistes des révolutions et de la citoyenneté.

Dis moi qui tu cites et je te dirai qui tu es

Maître de Conférence à Sciences Po et à l'Université de Paris-Est; chroniqueuse de l'émission Arrêt sur Image. Ses threads sur Twitter sont suivis par 24700 personnes.

Une histoire joyeuse, accessible, politique, voire féministe...

On l'appelle "la snipeuse" sur Twitter depuis ce jour où elle interpella Manuel Valls en le traitant de crétin. Celui qui était alors Premier Ministre s’était ce jour-là illustré en invectivant les femmes musulmanes portant le voile par ces mots “Marianne, le symbole de la République ! Elle a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple ! Elle n’est pas voilée, parce qu’elle est libre ! C’est ça la République !” Mathilde Larrère rappela, pas à pas, l’histoire de la représentation de Marianne en 23 tweets....

Ça sert à quoi l’histoire ? Et bien, à ça, un peu. A éclairer le présent. A empêcher l’instrumentalisation de certains symboles. Et à bien plus encore...

La programmation musicale :

  • Beth Ditto, "Fire"
  • Tracy Chapman, "Talkin' bout a Revolution"
  • Fishbach, "Feu"
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.