Hanane Karimi enseigne à l’Université de Strasbourg. Elle est également post-doctorante à l’Université de Créteil et chercheuse associée au Laboratoire SAGE Sociétés, Acteurs et Gouvernement en Europe à l’Université de Strasbourg.

Hanane Karimi, sociologue, et militante pour un féminisme musulman.
Hanane Karimi, sociologue, et militante pour un féminisme musulman. © Maxppp / PHOTOPQR/L'ALSACE/Jean-Marc LOOS
Hanane Karimi, sociologue, et militante pour un féminisme musulman et et Lauren Bastide, journaliste dans le studio de France Inter.
Hanane Karimi, sociologue, et militante pour un féminisme musulman et et Lauren Bastide, journaliste dans le studio de France Inter. © Radio France / Perrine Malinge

Le travail de Hanane Karimi porte sur les mobilisations politiques des femmes musulmanes, il est venu éclairer d’une lumière salutaire tout un pan de l’action politique qui, en France, vise, sans relâche, à la stigmatiser et à l’exclure de l’espace public.

Hanane Karimi est une féministe, une militante, qui a choisi d’axer son travail politique sur la recherche, sur la science.

Sa thèse, soutenue en septembre 2018 et intitulée « Assignation à l'altérité radicale et chemins d'émancipation : étude de l'agency de femmes musulmanes françaises », est en cours de publication. 

Qu’est-ce que le Laboratoire SAGE Sociétés : une unité pluridisciplinaire qui travaille particulièrement sur la sociologie des acteurs et les processus de transnationalisation.

Quelques repères bibliographiques et références

Saba Mahmood, anthropologue américaine : Politique de la piété 
Le féminisme à l'épreuve du renouveau islamique
publié en France aux éditions de La Découverte (2009, trad. Nadia Marzouki)

Fatima Mernissi, sociologue et féministe marocaine : _La Peur-Modernité : conflit islam démocratie (_Albin Michel / Éditions Le Fennec, 1992)

Berverly Skeggs, sociologue anglaise : Des femmes respectables; _Classe et genre en milieu populaire (_Marseille, Agone, coll. « L'ordre des choses », 2015, 422 p., Traduit de l'anglais et postfacé par Marie-Pierre Pouly, préface d'Anne-Marie Devreux)

Avec les voix d' Angela Davis, grande chercheuse et militante américaine, et de la sociologue française et militante féministe Christine Delphy.

La programmation musicale :

  • ALICE et MOI « Je veux sortir avec un rappeur »
  • DAM « Emta Njawzak Yamma »
  • LITTLE SIMZ « Offense »
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.