Fabienne Chauvière accueille Jean-Jacques Lefrère.

La plus vieille égnime de l'humanité
La plus vieille égnime de l'humanité © Radio France

Portrait aujourd’hui de Jean Jacques Lefrère , professeur de médecine, chercheur, spécialiste des virus, directeur de l’institut national de la transfusion sanguine… Ce scientifique reconnu est l’auteur de nombreux livres sur l’hématologie, la transfusion sanguine ou la virologie. Mais lorsqu’il quitte ses très officielles fonctions, Jean Jacques Lefrère entre dans une deuxième vie, loin des globules et des plaquettes. Jean Jacques Lefrère est un détective littéraire. Pour les spécialistes, il est le meilleur exégète de Rimbaud et de Lautréamont. Le professeur Lefrère est parti plus d’une fois à l’autre bout du monde pour suivre la piste d’un document inédit. A Aden, il s’est imprégné des paysages qu’ Arthur Rimbaud voyait. A Montevidéo, il a mis ses pas dans ceux du comte de Lautréamont.

Au cours des deux dernières années, c’est en France que Jean Jacques Lefrère a mené l’enquête. Un ami dessinateur qui pense avoir percé le secret des dessins des grottes de Lascaux ou Chauvet l’a embarqué dans une folle aventure. En quelques mois, et avec toute la rigueur scientifique du chercheur qu’il est, Jean Jacques Lefrère est devenu un amateur éclairé de peintures pariétales. Aujourd’hui, il est persuadé que les artistes qui fréquentaient les grottes il y a 15 ou 30 000 ans employaient… un truc.

Entre deux cours, deux rendez-vous, deux réunions, Jean Jacques Lefrère sait rester disponible pour parler de ses enquêtes… qu’il mène de façon totalement indépendante de ses activités de recherche médicale. D’ailleurs, à l’Institut national de la transfusion sanguine, pour beaucoup, le détective littéraire Lefrère n’a rien à voir avec M. Le directeur.

Les liens

La plus vieille égnime de l'humanité

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.