Comme les singes et le perroquet, les abeilles maîtrisent le calcul abstrait.

Les abeilles savent compter, si cela pouvait les sauver...
Les abeilles savent compter, si cela pouvait les sauver... © Getty / Martin Kyburz / EyeEm

Des chercheurs  de Toulouse et de Melbourne viennent de démontrer qu’une abeille peut additionner et soustraire.

Les scientifiques ont utilisé du bleu pour l'addition, du jaune pour la soustraction. L'abeille est placée dans un tunnel avec à l'entrée des échantillons de petits carrés de couleur à manipuler pour pouvoir passer. L’insecte était récompensé par de l'eau sucrée, ou « puni » par une solution amère s'il se trompait. Après avoir été entraînées une centaine de fois, le taux de bonnes réponses des abeilles était de 80 %. La manipulation des quantités permettrait aux abeilles de retrouver leur chemin : savoir par exemple que leur ruche est située après la cinquième maison, à côté de trois arbres.

Il parait que les femmes savent repérer les hommes sexy… au nez !
Il parait que les femmes savent repérer les hommes sexy… au nez ! © Getty / Squaredpixels
  • Il parait que les femmes savent repérer les hommes sexy… au nez !

La séduction peut aussi passer par l'odeur. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’université du Nouveau Mexique à Albuquerque.

On a demandé à 46 hommes de porter le même T-shirt deux nuits de suite, ne pas utiliser de savon ni de déodorant. Ils ne devaient ni fumer, ni boire d’alcool. On a aussi déterminé leur taux de testostérone. Des femmes devaient ensuite sentir ces T-shirts et dire si l’odeur leur paraissait sexy. On leur demandait aussi dans quelle période de leur cycle elles se trouvaient. Au pic de leur fertilité, les femmes préféraient nettement  les odeurs des T-shirts portés par les hommes avec de forts taux de testostérone. Quelles sont les molécules qui suscitent cet intérêt chez les femmes ? C’est ce que les chercheurs aimeraient maintenant savoir…

  • Un monument portugais menacé par un organisme inconnu

Une cathédrale portugaise classée au patrimoine mondial de l’UNESCO est rongée par de bizarres champignons noirs. 

La Cathédrale de Coimbra, date du XIIe siècle. C’est la première cathédrale à avoir été construite dans le pays. Malheureusement, cet édifice doit faire face à une famille de moisissure inconnue, qui ronge progressivement le calcaire et détruit les sculptures. Pour les chercheurs de l’Université de Coimbra, ces micro-organismes sont parmi les plus résistants sur Terre. Ils survivent à un fort rayonnement ultraviolet, à des températures élevées ou à d’importantes sécheresses.

Cette espèce de champignons serait peut- être endémique des carrières de calcaire de la péninsule ibérique. Elle est peut être présente sans faire de bruit depuis la construction du bâtiment. Les chercheurs craignent l’apparition de ces moisissures dans d’autres édifices construits avec des pierres issues des mêmes carrières. 

  • Si vous vous ennuyez parfois réjouissez-vous, il parait que cela aide à être performant…

Selon une équipe de chercheurs australiens et chinois, l’ennui permettrait de stimuler la créativité.

Pour étudier les effets de l’ennui, deux groupes de volontaires ont été constitués. Le premier devait trier des haricots. Le second avait une activité artisanale très amusante. À la fin de l’exercice, les volontaires devaient pour répondre à des questions faire preuve d’imagination. Les personnes qui se sont ennuyées durant l’expérience ont été bien plus créatives.

L’ennui résulte d’une stimulation qui n’est pas satisfaite. Or il semble que quand l’esprit s’ennuie, il est capable d’engendrer lui-même une stimulation, puis une créativité spontanée source d’inspiration et de solution à certains problèmes.

Il faut juste choisir la bonne façon de s’ennuyer. Et pas trop, car en 2016, des chercheurs britanniques ont découvert que l’ennui était le plus court chemin vers la malbouffe  

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.