Fabienne Chauvière accueille le physicien Stéphane Douady .

Traces d'avalanches récemment parties du sommet de la dune
Traces d'avalanches récemment parties du sommet de la dune © Radio France / Stéphane Douady

Un physicien qui s’intéresse aux pliage de feuilles, à la poésie des minuscules algues que sont les diatomées, à la forme –parfaite- des choux Romanesco, un physicien fasciné par la beauté des dunes et le mystère de leurs chant … un physicien qui voudrait prévoir la forme future d’une ville… on se croirait dans un roman de science fiction, dans Alice au pays des merveilles… ou encore Le Petit Prince…Mais ce physicien existe bien, et il s’appelle Stéphane Douady . Stéphane Douady est__ directeur de recherche au CNRS, au laboratoire Matière et systèmes complexes, un laboratoire on ne peut plus sérieux.

Ce chercheur d’une 40e d’années y évolue avec son regard de poète, et ses sujets très originaux.

Il s’est fait une petite célébrité en se penchant sur… le chant des Dunes. Une 30e de dunes, à travers le monde, se mettent parfois à émettre un son étrange, puissant et profond, bien connu des gens des déserts, mais dont la source était totalement incomprise par les scientifiques. Stéphane Douady s’est attaqué au sujet il y a plus de 10 ans et il est désormais en mesure de donner une explication au phénomène. Il a aussi voyagé dans le monde entier pour comprendre… la forme des dunes.

L’homme est intarissable, curieux et enthousiaste, à condition d’explorer des domaines vierges… ou presque.

Il est convaincu par exemple que le regard des physiciens, et celui des urbanistes peuvent se croiser pour dessiner les villes de demain.

Rencontre avec un chercheur très original, dont les travaux sont à prendre très au sérieux !!!

Stéphane Douady a obtenu la médaille d’argent du CNRS en 2005.

Les liens

CNRS

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.