Fabienne Chauvière reçoit Michel le Van Quyen.

Couverture du livre
Couverture du livre © Radio France

Tous les sportifs le savent, et depuis bien longtemps : un entrainement régulier est indispensable. Ce que l’on découvre aujourd’hui, c’est que l’on peut aussi entrainer son esprit, pour gérer, de façon parfois spectaculaire et sans médicament, l’anxiété, la douleur, les troubles de l’attention, et même les crises d’épilepsie. hypnose, méditation, neurofeedback, Les techniques sont identifiées, et sont désormais étudiées dans les laboratoires par les chercheurs.Michel le van Quyen est un de ces chercheurs.

Ce Spécialiste de l’épilepsie à l’institut du cerveau et de la moelle à l’hôpital de la Pitié salpêtrière à Paris n’est pas médecin. Michel le Van Quyen est un mathématicien passionné depuis longtemps par les pouvoirs du cerveau. Sa connaissance du bouddhisme, à travers ses origines vietnamiennes y est t probablement pour quelque chose

Ce chercheur atypique mesure l’activité électrique du cerveau, avec des électro encéphalogrammes. Il affirme que chaque apprentissage, peut transformer le cerveau… mais aussi chaque pensée, et ce, tout au long de la vie, alors qu’il y a 20 ans encore, on pensait que le cerveau adulte était un organe figé. .

Michel le Van Quyen vient de publier un livre passionnant aux éditions Flammarion, préfacé par Christophe André.

Dans «les pouvoirs de l’esprit », il propose un tour d’horizon des connaissances de thérapies complémentaires, où la méditation, qu’il pratique personnellement, figure en bonne place

Vous allez découvrir avec Michel le van Quyen que l’esprit et le corps ne sont pas deux entités séparées, et que l’on peut, avec un peu d’entrainement, diriger son cerveau.

Les pouvoirs de l'esprit
Les pouvoirs de l'esprit © Radio France

Résumé :

Savez-vous que vous êtes capable de réduire par hypnose votre perception de la douleur ? Que grâce à la technique du neurofeedback , vous pouvez accroître votre empathie envers les autres, en stimulant une petite zone derrière vos tempes, l'insula ?

Longtemps, les approches «corps-esprit» comme la méditation, l'autosuggestion à l'oeuvre dans l'effet placebo, l'hypnose, etc. ont été perçues comme ésotériques ou relevant de la seule spiritualité. Or, grâce aux progrès des neurosciences, nous savons désormais qu'il n'en est rien : ces pratiques ont une véritable action sur notre cerveau. Mieux : chacun de nous peut, par la simple force de la pensée, littéralement transformer cet organe, à la fois dans sa structure et dans son fonctionnement le plus intime...

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.