Après le coucher du soleil, des hollandais ont droit à un beau spectacle. Depuis la mi-janvier, des LEDs bleues et rouges ont été installées par l’artiste hollandais Roosegaarde pour illuminer une culture de poireaux sur 20.000m2.

Comment des LEDs rouges et bleues pourraient  influencer la croissance d’une plante.
Comment des LEDs rouges et bleues pourraient influencer la croissance d’une plante. © Getty / Peter Medlicott Sola

L’utilisation de LEDs pour cultiver sous serre est courante, notamment dans les fermes “verticales” des villes.

Pour l’artiste, on devrait  aussi utiliser des LEDs dehors. Avec des scientifiques, il étudie les meilleures lumières pour les cultures. Comment par exemple des LEDs rouges et bleues pourraient  influencer la croissance d’une plante.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les LEDs, alimentées par des batteries solaires, permettent d’accroître la durée quotidienne d’exposition des plantes à la lumière. Des expériences sont menées pour voir  si une brève exposition à certaines longueurs d’onde ne pourrait réduire l’utilisation de pesticides.

L’artiste écolo et techno souhaite exporter ce nouveau mode de culture  dans 40 pays différents, en adaptant à chaque fois son installation agricoles locales.

La station spatiale doit rester sale quelque part

La Station spatiale internationale doit être nettoyée par les astronautes. Tous les samedis, ils doivent frotter les murs, passer l’aspirateur, ramasser les ordures. Mais l’Agence spatiale internationale a rappelé qu’il y a un endroit dans l’ISS qui doit rester sale. 

Pourquoi ? 

Pour mener une expérience, et  tester les capacités de différents matériaux à résister au développement de micro-organismes en microgravité. C’est important pour la santé  des astronautes et des futurs voyageurs de l’espace. C’est aussi un moyen de nous aider à trouver les meilleurs matériaux anti microbes pour des boutons d’ascenseurs, poignées de portes, rampes d’escaliers.

Des chercheurs percent le mystère d'une technique de peinture de Léonard de Vinci

Dans un paysage de  montagnes, la Vierge Marie est assise sur le genou de sa mère, sainte Anne. Ce tableau de Léonard de Vinci, date du début du 16e siècle Il est au Louvre, et une équipe de chercheurs du CNRS vient de percer un de ses secrets.  Celui du blanc  utilisé par le maître. Léonard de Vinci ne laissait rien au hasard. 

Les chercheurs du CNRS ont pu avoir accès à un mini échantillon. Il  est composé de deux couches de peinture blanche, qui, à première vue, sont identiques. Mais l'échantillon a été étudié dans  un accélérateur de photons, le synchrotron Soleil. Et là, les chercheurs ont compris  que Léonard de Vinci avait utilisé deux couches différentes de blanc.

Les chercheurs pensent que Léonard de Vinci a obtenu la deuxième couche avec un lavage au vinaigre, ce qui permet de jouer sur la taille des particules de pigment. Quand cette peinture est étalée sur du noir, elle vire au bleu.

Des reflets bleus sur la montagne de cette peinture ne sont donc pas dus au hasard. 

Les chercheurs ont même pu consulter  les carnets de Léonard de Vinci, où figure une liste de courses  pour le marché aux couleurs. Sur la liste figure deux fois le même matériau, du blanc de plomb, mais à deux prix différents. Une preuve que De Vinci utilisait des peintures de qualités différentes dont certaines qu'il aurait pu traiter au vinaigre blanc afin de leur donner une teinte bleutée.

Il sera possible de recharger ses objets connectés sans y penser

Une marque chinoise de téléphones a annoncé qu’elle proposera bientôt, une nouvelle méthode de recharge, sans fil ni contact, il suffirait de placer son appareil mobile, ou son ordinateur,  dans un rayon de quelques mètres autour de la station de charge.

Cette technologie pourrait faire disparaître nos câbles de charge, et permettre aux communes d'installer des points de rechargement dans certains lieux-clés. 

Selon les porte-parole de la marque, la présence d'obstacles physiques entre l'appareil et le point de recharge n'entraverait pas celle-ci. Le média américain  qui a publié l'information, souligne qu’il faudra attendre un peu. La marque de téléphone a refusé de fournir un calendrier pour la sortie de cette technologie.

L'équipe
Contact
Thèmes associés