Les Lauréats du Prix international Balzan 2020 ont été annoncés cette semaine, parmi eux un Français.

Jean-Marie Tarascon, scientifique français spécialiste de chimie du solide et d'électrochimie.
Jean-Marie Tarascon, scientifique français spécialiste de chimie du solide et d'électrochimie. © AFP / Damien Grenon / Photo12

La fondation Balzan est une fondation suisse-italienne qui distingue chaque année 4 chercheurs de haut niveau. De nombreux lauréats Balzan ont par la suite reçu le prix Nobel.

Le chimiste français Jean-Marie Tarascon vient de recevoir le Prix Balzan pour son travail sur les batteries « intelligentes ».

D’après ce grand chercheur, le 21e siècle sera celui des batteries !

Jean Marie Tarascon est membre de l’Académie des sciences Il est l’auteur de plus de 85 brevets et il a eu la médaille de l'innovation du CNRS 2017. 

Jean Marie Tarascon est Professeur au Collège de France, où il est titulaire de la chaire Chimie du solide et énergie.

Pour que l’utilisateur soit ravi, pour reprendre l’expression de Jean Marie Tarascon, il faut que les batteries soient légères,( pour le moment il est difficile de faire mieux), qu’elles tiennent longtemps, qu’elles ne soient pas trop chères et qu’elles puissent se recharger très rapidement

Les consommateurs demandent également que les batteries répondent aux préoccupations environnementales…

Le cobalt et le lithium qui composent la majorité d’entre elles sont de plus en plus issus du recyclage. 

Jean Marie Tarascon a eu ce prix pour des batteries intelligentes… de qui s’agit-il ?

Des batteries avec des capteurs qui vont les ausculter en permanence, ce qui devrait les rendre plus performantes

Les batteries utilisées pour les véhicules électriques pourraient donc avoir ensuite une seconde vie.

Quand on parle de batteries, on évoque souvent la technologie Lithium ion…

Pour Jean Marie Tarascon, Le Lithium ion est là pour des décennies encore ! Cela n'empêche pas d'envisager d'autres chimies. Comme le zinc-manganèse qui supportent déjà plus de 1.000 cycles de charges-décharges. Dans les laboratoires aussi, les batteries liquides zinc-air Encore au stade de prototype, mais il parait que l’avenir, ce sont les batteries tout solide, plus performantes, et que Toyota annonce en production pour 2025.

L'équipe
Contact
Thèmes associés