Fabienne Chauvière reçoit Daniel Lincot (rediffusion).

éolienne
éolienne © David Mark

Le soleil dans la peau, il l’a depuis plus de 30 ans, Daniel Lincot . Ce physicochimiste du CNRS est notre grand spécialiste français de l’énergie photovoltaïque. Il travaille sur la synthèse de cellules photovoltaïques, pour qu’elles soient plus faciles, et beaucoup moins chères à produire.

Daniel Lincot est chercheur, mais ses rêves vont bien au-delà des découvertes de laboratoire : ce qu’il aimerait, c’est voir des panneaux photovoltaïques partout. Sur les toits, les routes, dans les champs… car dit-il, ceux qui devraient être sur le marché dans les années à venir seront fins et souples, on pourra leur donner toutes les formes, toutes les couleurs, on pourra les rouler, les plier, les sortir et les ranger, au gré des humeurs du temps.

Daniel Lincot imagine même un nouveau métier : celui d’énergiculteur, les énergiculteurs produiraient avec la lumière du soleil, l’électricité pour nos voitures, nos maisons, notre éclairage.

Et ce rêve serait à portée de main. Les recherches sont foisonnantes en ce moment dans les laboratoires du monde entier, et la France est particulièrement bien placée dans ce domaine.

Daniel Lincot n’est pas un illuminé. Il dirige l’Institut de recherche et développement sur l’énergie photovoltaïque, et il participe à la fondation de l’Institut photovoltaïque d’Ile de France qui est en construction sur le plateau de Saclay

Cet homme passionné n’est pas lunaire, loin de là. Les arguments sont scientifiques, et il est chaleureux, comme l’astre dont il espère tant.

Edition spéciale - Le journal des énergies renouvelables

Site : http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/89918_tap-sommet-unesco.pdf

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.