Alors que la fusée Perséverance est en route vers Mars, un concours a été lancé par La Nasa pour imaginer les toilettes sur la Lune. Elle accordera trois prix aux inventeurs les plus créatifs.

Installer des toilettes sur la Lune : le casse-tête de la NASA
Installer des toilettes sur la Lune : le casse-tête de la NASA © Getty / David Cooper / EyeEm

L’agence cherche un concept de toilettes petites, efficaces et adaptées à la gravité lunaire et espère des approches totalement nouvelles.

Jusqu'à maintenant les astronautes d’Apollo faisaient dans un sac (au moins cinq seraient restés sur la Lune). Les toilettes de la Station spatiale internationale fonctionnent avec des systèmes d’aspiration.

Les toilettes devront pouvoir servir aux hommes et aux femmes, fonctionner à la fois sur la Lune et dans l’espace, être très petites, et peu bruyantes. Il faut qu’elles puissent recevoir un litre d’urine et cinq-cent grammes du reste par événement. Elles devront être nettoyables en cinq minutes, et contenir les odeurs…

La date limite de dépôt pour ceux qui auraient des idées, c'est le 17 août.

Des Diamants fluo

Les diamants ont parfois des couleurs, dues aux impuretés qu’ils contiennent. Et certains, on vient de le découvrir, se révèlent fluorescents sous une lampe à ultraviolet. Ils peuvent apparaître bleu foncé ou jaune orangé par exemple. Ils ne sont pas très rares, mais ils vont bientôt être commercialisés.

A l'origine de cette couleur fluorescente : des atomes d’azote, d’hydrogène ou de bore, qui s’excitent quand ils sont passés sous des rayons UV. La fluorescence est un nouveau filon pour le marché des diamants . En ce moment, la demande est moins forte et les diamants naturels sont de plus en plus concurrencés par des diamants de synthèse, qui imitent les vrais à la perfection.

Les dauphins utilisent des outils

Des chercheurs australiens ont vu au large de leurs côtes de grands dauphins piéger des poissons avec des coquillages vides. Ce comportement culturel se serait transmis entre individus n'ayant aucun lien de parenté.

Dix-neuf dauphins ont été observés. Ils piègent les poissons dans des coquilles vides de gastéropodes géants, insèrent leur bec dans la coquille, l'amènent à la surface de l'eau, et le secouent pour que le poisson tombe dans leur bouche. Les dauphins savent innover et sont capables de transmettre leurs pratiques. Les espèces ayant la capacité d'apprendre des autres pourraient mieux survivre aux changements environnementaux.

Nous lavons-nous trop?

Nous savons qu’il est indispensable, surtout en en ce moment, de se laver les mains… Mais d’après un scientifique américain, nous nous récurons trop le reste du corps. Selon lui, nous devrions nous laver les aisselles et les pieds sans trop frotter et éviter de mouiller les parties du corps qui n’en ont pas vraiment besoin.

L’eau, et surtout l’eau chaude, abîme les couches externes qui aident à préserver l’humidité de la peau. Et plus une peau est sèche et poreuse, plus elle est sensible aux agressions. Un eczéma peut s’aggraver par exemple. Selon ce chercheur américain, les milliers de milliards de microbes vivant sur notre peau sont notre plus grand et notre meilleur système immunitaire.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.