Aujourd’hui dans les savanturiers, Laurent Cohen, un spécialiste du cerveau et Jean- François Mangin, géologue pour une descente dans le gouffre de Padirac

Détail d'une affiche publicitaire ancienne pour le Gouffre de Padirac  de Lucien Ruday
Détail d'une affiche publicitaire ancienne pour le Gouffre de Padirac de Lucien Ruday © AFP / swim ink 2 llc

Le spécialiste du cerveau que vous allez découvrir aujourd’hui s’appelle Laurent Cohen. Ce professeur de neurologie à l’hôpital de la Salpêtrière étudie les effets de la lecture sur le cerveau. Les technologies récentes permettent de voir quelles sont, quand on lit, les zones du cerveau qui s’activent. Laurent Cohen commence actuellement un nouveau travail de recherche : il s’intéresse au cerveau des aveugles. Il parlera de ses découvertes dans cette émission.

Ce chercheur, qui passe aussi beaucoup de temps auprès des malades expliquera aussi que nous ne sommes pas tous égaux, en matière de neurones, que le cerveau des hommes et le cerveau des femmes ne fonctionnent pas tout à fait de la même façon, et que les scientifiques ont trouvé une explication à la sensation de déjà vu.

Laurent Cohen est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés au cerveau. le dernier : pourquoi les filles sont si bonnes en maths est désormais disponible en poche chez Odile Jacob.

Mais avant ce voyage au cœur de l’entité très complexe qu’est le cerveau… direction le Lot, et ce lieu unique qu’est le gouffre de Padirac.Le gouffre de Padirac a été découvert en 1889. On en connait 42 kilomètres de galeries et les explorations se poursuivent.

Le gouffre de Padirac est à nouveau ouvert au public. Jean François Mangin, qui est géologue et guide va maintenant nous y emmener….

La musique

  • Alain Bashung - J'passe pour une caravane
  • Camille - Fontaine de lait
  • Lana Del Rey - Love

Livre

Pourquoi les filles sont si bonnes en maths : et 40 autres histoires sur le cerveau de l'homme -auteur Laurent Cohen, paru chez O.Jacob

Pourquoi les filles sont-elles si bonnes en maths ?

Pourquoi n'avons-nous aucun souvenir avant l'âge de 2 ans ? Pourquoi le fait d'avoir deux yeux nous aide-t-il à voir en trois dimensions ? En quoi la pratique des jeux vidéo aide-t-elle à devenir pilote d'avions ? Pourquoi se lave-t-on les mains quand on a honte ? Le cerveau d'un homme de droite est-il différent de celui d'un homme de gauche ? Et que fait notre cerveau quand nous ne faisons rien ?

Laurent Cohen répond ici à toutes ces questions avec la clarté et le brio qu'on lui connaît, sans oublier l'humour ni négliger les dernières avancées scientifiques.

Notre Cabinet de curiosités

Les piverts se cognent la tête contre les arbres plus de 10.000 fois par jour et pourtant, ils ne semblent pas connaître la migraine. Comment font- ils ?

Des scientifiques chinois ont observé le choc en 3D, et viennent de publier leur recherche.

Ils ont découvert que c’est le bec qui absorbe les chocs. Le cerveau d’après leur étude n’est pas impacté par les coups.

Ces travaux pourraient déboucher sur la conception de casques capables d’éviter les traumatismes crâniens.

Si un jour vous voyez des casques à bec sur les motards, vous saurez d’où vient l’idée…

Une invention, qui pourrait intéresser Giulia Foils, dans demain la veille à 17h : de la viande de volaille artificielle issues de cellules souche

En 2013, on dégustait à Londres le premier burger à base de bœuf artificiel, produit in vitro. Une start up de la Silicon Valley a annoncé il y a deux semaines qu’elle était capable de produire de la viande de poulet ou de canard.

Un journaliste du Wall Street Journal a goûté, d’après lui, la texture serait « un peu spongieuse » mais le goût « battrait presque celui d’une variété traditionnelle ». cette drôle de viande pourrait être commercialisée d’ici 4 ans.

Mais pour les œufs, comment on fait ?

Des chercheurs péruviens du centre international de la pomme de terre préparent activement les voyages martiens, en collaboration avec la Nasa.

Les pommes de terre sont riches en glucides, vitamines et protéines. Elles peuvent pousser dans des zones peu fertiles et en altitude… dans des conditions pas si éloignées de celles qui règnent dans certaines régions martiennes, où les températures peuvent passer au-dessus de 0 °C en été. Des essais ont été faits. Selon les chercheurs, des patates peuvent vraiment pousser sur mars.

Mais il faudra que les futurs colons pensent à apporter l’huile pour faire des frites

Un poulpe géant des abysses de plusieurs dizaines de kilos a été filmé à près de 400 m de profondeur,dans les abysses, au large de la californie, et son comportement était inhabituel. Ce qui a étonné les chercheurs, c’est que l’animal avait, entre ses tentacules, une grande méduse, à moitié dévorée. Les scientifiques pensent que le poulpe a conservé la partie urticante de sa proie, l’arme des méduses, pour partir lui-même à la chasse.

L’article vient de paraitre dans Nature, et la vidéo, spectaculaire, est visible surle site de Futura Sciences.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.