C’est une découverte étonnante, menée par une équipe internationale de chercheurs. Ils ont découvert que cette première fleur a poussé il y a 140 millions d’années.

Toute première fleur ressuscitée par les Russes proche de l'actuelle Silene stenophylla, mais ce pourrait être une espèce distincte.
Toute première fleur ressuscitée par les Russes proche de l'actuelle Silene stenophylla, mais ce pourrait être une espèce distincte. © AFP / HO / THE INSTITUTE OF CELL BIOPHYSICS

C’est un Français qui est à l’origine du projet eFlower, Il s’appelle Hervé Sauquet, et il vient de s’installer à Sydney. Il travaille maintenant pour le jardin botanique de la ville.

Hervé Sauquet cherche à faire l’arbre généalogique des fleurs. Avec des biologistes et des botanistes du monde entier, il a retracé les origines des fleurs. Les scientifiques ont été étonnés de voir que le résultat final ne correspondait pas à ce à quoi ils s'attendaient. Pour Hervé Sauquet, aucune fleur actuelle ne ressemble exactement à la fleur ancestrale qui a poussé à l’époque des dinosaures.

Toutes les plantes que l’on connait aujourd’hui ont un ancêtre commun

Les 300 000 fleurs que on connait sur terre sont toutes des descendantes de cette fleur. Celle qui est considérée comme la plus vieille plante à fleurs vivante, pousse en Nouvelle-Calédonie.

Ces résultats remettent en question presque tout ce qui a été pensé et enseigné sur l'évolution florale jusqu'à maintenant.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.