Sans filtre et sans produit ajouté, voici une solution pour éviter les bouteilles, consignées ou non.

Eau du robinet
Eau du robinet © Getty / Jenny Dettrick

Une technologie permet de purifier l’eau, sans toucher aux sels minéraux ni aux oligo-éléments. Une société française a mis au point une bouteille en verre équipée de LEDs qui émettent des UVA. Les ondes lumineuses peuvent casser les molécules de chlore de l’eau du robinet, et libérer des radicaux libres oxydants, capables de débarrasser le liquide de tous les éléments nocifs.

Le traitement dure 15 minutes. Les inventeurs affirment que ce système est  beaucoup plus efficace que l’ozone. Il ne génère par ailleurs aucun déchet.

Les carafes filtrantes ont du souci à se faire ; il s’en vend près de deux millions par an en France. Par ailleurs, 89 milliards de litres d'eau en bouteille ont été écoulés sur la planète l'an dernier.

Dans le reste de l'actualité scientifique

  • Des briques de la vie, dans de toutes petites météorites.

En 1998, deux météorites un peu spéciales se sont écrasées sur Terre. Des scientifiques anglais viennent de  montrer que ces petites pierres venues de l’espace  contiennent des traces microscopiques d’eau et tous les composés organiques dont la vie a besoin . 

Cette découverte ne prouve pas que la vie existe en dehors de la Terre, mais qu’elle est possible. Ces roches pourraient venir d'un monde océanique formé au début du système solaire, sur une planète naine.

La vie sur terre vient peut-être de graines de vie issues d’une autre planète...

  • Un requin qui mange des végétaux, c’est possible ?

La découverte d'un requin omnivore surprend les chercheurs. Le requin-marteau tiburo, qui vit près  des côtes américaines, digère très bien les végétaux. C’est ce que viennent de démontrer des chercheurs californiens

Ce petit requin marteau mesure un peu plus d'un mètre, Il aime les eaux peu profondes, il consomme des crustacés et  des posidonies, en guise de  légumes. Les zoologistes  pensaient que l’estomac des requins n’est pas équipé pour les végétaux. Pour en avoir le cœur net, ils ont mis quelques uns de ces animaux  dans un bassin, et les ont nourris à 90% avec de l’herbe à tortue.

Cela a étonné toute la communauté scientifique, les requins ont apprécié  ce menu. On trouvera peut-être un jour des requins végétariens....

  • Faire du sport muscle même le microbiote.

L’activité physique est excellente pour les bactéries de nos intestins.

Vous le savez, d’innombrables bactéries vivent dans notre bouche, nos intestins ou à la surface de notre peau. On les soupçonne d’influencer la digestion, de jouer un rôle dans certains troubles du comportement, et même d’être à l’origine de l’obésité.

Un laboratoire de l’Université d’Illinois a recruté 32 volontaires non sportifs. On leur a demandé de faire du sport pendant six semaines, puis de retourner à leur vie sédentaire. Leur flore intestinale a été examinée avant, pendant et après la période d’entrainement.

Le résultat de l’étude : pendant les périodes d’entrainement, certains gènes microbiens ont été activés et des microbes connus pour leur effet protecteur sur le tube digestif se sont développés. 

Le sport, on le savait, est bon pour la santé. Il est aussi épatant pour la flore intestinale.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.