Selon plusieurs études, la lecture à haute voix permettrait de mieux comprendre et de mieux mémoriser les textes.

La lecture à haute voix présenterait beaucoup d’avantages.
La lecture à haute voix présenterait beaucoup d’avantages. © Getty / Gary John Norman

Un chercheur  de l’Université de Waterloo  au Canada vient de  publier deux études sur le sujet. Selon ces recherches, lorsque l’on lit à haute voix, ce n’est pas le même aspect de la mémoire qui est sollicité.

Même l’écoute serait bénéfique. Elle  permettrait de puiser dans l’imagination. Ici, à la radio, on le sait bien. La lecture à haute voix peut aussi aider à démêler  des textes complexes. Des ouvrages académiques, ou même des modes d’emploi.

Des chercheurs ont fait des découvertes étonnantes en étudiant des portraits des grands de ce monde

Des scientifiques du CNRS, de l'Ecole Normale Supérieure , de l'Inserm et de Sciences Po ont mis en évidence, dans la peinture européenne, une augmentation des expressions faciales de confiance et de sympathie entre le 14e et le 21e siècles. 

En se faisant tirer le portrait, les grands de ce monde ont selon les époques voulu manifester leur pouvoir et inspirer la crainte ou, au contraire, se donner un air sympathique et digne de confiance. 

Et comment ont procédé les chercheurs ? 

Une collection de 1962 portraits anglais, peints entre 1506 et 2016, a été étudiée avec un algorithme d’analyse de visages.  Les auteurs ont constaté que les indices faciaux liés à la confiance  devenaient plus nombreux au cours du temps. Mêmes  conclusions avec  plus de 4000 portraits européens réalisés entre 1360 et 1918.

L'équipe a constaté que l'augmentation de l'impression de confiance et de fiabilité dans les portraits était plus fortement associée à l'augmentation du PIB par habitant qu'aux changements institutionnels comme par exemple l'émergence d'institutions plus démocratiques
 

La technologie au secours des indiens d’Amazonie

La déforestation en Amazonie brésilienne se poursuit à un rythme soutenu. Les tribus qui y vivent doivent aussi faire face  aux  incendies, au braconnage, à l’agriculture intensive, … mais ils ont maintenant de nouvelles armes : des drones, qui leur permettent de surveiller  leur territoire

Et ils ont même été formés par WWF et une ONG brésilienne, 19 drones ont d’ailleurs été offerts à des organisations impliquées dans la protection des forêts en Amazonie.  

Les machines sont de plus en plus petites et abordables. Les drones fournis par le projet WWF- coûtent environ 2 000 dollars pièce, soit à peu près le même prix que la location d’un hélicoptère pendant une heure. 

La destruction de la forêt amazonienne  a atteint l’année dernière son plus haut niveau depuis 11 ans.

Les corneilles auraient  une conscience

Certains oiseaux seraient dotés d'une conscience sensorielle. C'est ce que pensent avoir découvert des chercheurs de l'université de Tübingen en Allemagne Leur travail vient d’être publié dans Science.

Chez les grands mammifères, la capacité à percevoir consciemment les choses est assurée par le cortex préfrontal. Mais la structure du cerveau des oiseaux est totalement différente. 

Les chercheurs ont réussi à accéder à la conscience des oiseaux ! 

Le protocole est compliqué mais dans les grandes lignes : Des corneilles entrainées  ont été  soumises à un stimulus visuel auquel elles  devaient répondre en bougeant la tête. Lorsque le stimulus n’était pas clair, les corneilles montraient qu’elles n’étaient pas sûres d’elles. Les scientifiques  enregistraient  l'activité de leurs neurones  pendant  l'exercice, et ils en ont déduit que les corneilles ont une conscience.

Les chercheurs sont en revanche incapables de dire ce que signifie être conscient pour un corvidé

L'équipe
Contact
Thèmes associés