Chiens, chats, éléphants ou perroquets, les animaux peuvent être gais ou tristes, empathiques ou colériques. Pour Norin Chaï, vétérinaire en chef de la ménagerie du Jardin des Plantes, accéder à leurs émotions nous ouvre une porte originale sur leur monde, qui devient alors fascinant.

Bébés Suricate dans le désert de Kalahari en Afrique du Sud
Bébés Suricate dans le désert de Kalahari en Afrique du Sud © AFP / Robin Hoskyns/Biosphoto

Les chercheurs explorent, depuis un siècle, l’infinie richesse de la vie animale. Dans les Savanturiers, le neurobiologiste Georges Chapouthier nous a raconté hier comment nos mentalités vis-à-vis des animaux ont évolué.

On leur reconnait désormais une sensibilité, une intelligence et même une sagesse. Charles Darwin a été le premier à étudier les émotions animales d’une manière rigoureuse

Les émotions des animaux, c’est le sujet de l’émission d’aujourd’hui, et c’est Norin Chaï, vétérinaire en chef de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris, grand spécialiste de la faune sauvage, qui va nous en parler.

Norin Chaï vient du Cambodge. Il est bouddhiste, ce qui explique peut-être l’approche originale qu’il a avec ses patients. La prise en compte des émotions chez les éléphants les chats ou oiseaux l’amène à soigner différemment. Ce vétérinaire pas comme les autres parle aux animaux, les touche, et pense qu’il est compris d’eux. Il est l'auteur du livre "Sagesse animale- Comment les animaux peuvent nous rendre plus humains" aux éditions Stock. 

Il a beaucoup d’histoires à raconter...

« Les Savanturiers » se déclinent en livre ! 

Vous pouvez retrouver les chercheurs de cette série d’été dans l’ouvrage paru chez Flammarion : 

« Les grandes épopées qui ont fait la science » sous la direction de Fabienne Chauvière. C’est une co-édition France Inter/Flammarion

Programmation musicale : 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.