Deux chercheurs français ont publié cette semaine dans le prestigieux magazine Science les résultats de leurs travaux. Le sujet est inattendu… ils se sont intéressés aux foules

Les mouvements de foule sont prédictibles
Les mouvements de foule sont prédictibles © Getty / Orbon Alija

Aux mouvements de foule, plus précisément. Deux physiciens de l’Ecole Nationale Supérieure de Lyon viennent de montrer que l’on peut tout à fait prédire ce qu'il va se passer dans une foule.

Nicolas Bain et Denis Bartolo ont décidé de considérer la foule non comme un groupe d’individu, mais comme une entité en soi, qu’il a fallu modéliser.

Ces deux chercheurs ont observé ce qui se passe dans les marathons 

Ils sont allés à Chicago, à New York, à Atlanta… ils ont montré qu’en modélisant une foule comme un fluide, ils pouvaient prévoir son comportement. Ils ont découvert que les mouvements de foules sont universels, que l’on peut prédire à la seconde près les fluctuations de vitesse et de densité dans les foules.

Utiles pour les grands rassemblements, pour les urbanistes… mais aussi pour les images de synthèse dans l’industrie du film ou des jeux vidéo, ces travaux peuvent aussi s’appliquer aux embouteillages.

Est-ce que l’on peut prédire aussi les déplacements de foules d’animaux de bancs de sardines ?

Le principe est exactement le même : les paquets animaux se déplacent comme les paquets humains, mais jusqu’à un certain point…

Lien

Lire l'article du magazine Science

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.