On a beaucoup parlé de la mer cette semaine à l’occasion de la journée mondiale des océans mardi dernier. Cette fois-ci, il est question avec Fabienne Chauvière des récifs coralliens.

La France, quatrième pays au monde pour les récifs coralliens
La France, quatrième pays au monde pour les récifs coralliens © Getty / Giordano Cipriani

Car le premier rapport sur les coraux français va être rendu public dans quelques jours. La France, est donc le quatrième pays au monde pour les récifs coralliens. Si on les met tous bout à bout, cela donne 5000 kms de récifs. 

Ils sont en bonne santé ? 

Globalement oui. En tous les cas en meilleure santé que la grande barrière de corail d’Australie. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Fabienne Chauvière a rencontré Pascale Joannot, océanographe, membre de l’Ifrécor, l’initiative française pour les récifs coralliens, et administratrice de la fondation de la mer. C’est une spécialiste des coraux.

Il y a 800 espèces de coraux dans le monde. Ces petits animaux sont tellement extraordinaires qu’ils sont capables de construire des structures que l’on peut voir depuis la Lune. 

En étudiant les coraux, les scientifiques peuvent remonter le temps et écrire l’histoire du climat sur plus de 20 000 ans.

On entend souvent dire que les coraux sont menacés

Ils sont victimes de l’urbanisation, les pollutions asphyxient les coraux. Les bateaux, les plongeurs peuvent les casser. Et ils subissent un gros stress à cause du changement climatique.

Pourtant, les coraux nous rendent de grands services. On y trouve de nouvelles molécules, la biodiversité y est riche et favorise la  pêche, et puis, ils protègent le littoral.

Programmation musicale
L'équipe
Contact