Ce mardi 16 avril, se tient sur le plateau de Saclay un colloque consacré au biomimétisme.

Le biomimétisme ou comment s'inspirer de la nature pour innover.
Le biomimétisme ou comment s'inspirer de la nature pour innover. © Getty / Valletta Vittorio /AGF/UIG

Ce colloque est l'occasion pour plus de 200 équipes de recherche en France de puiser dans la nature, gratuitement, des idées, pour innover. Il s'agit d'équipes travaillant dans la chimie des matériaux et la gestion de l'information et du signal. 

Certains copient les poissons, d’autres la couleur des ailes de papillons, d’autres encore la structure des feuilles de nénuphar, dans tous les cas, pour des créations très high-tech.

En France, le réseau Ceebios, dont Kalina Raskin est la directrice, réunit l'ensemble des scientifiques.

Il s'agit de s'inspirer des techniques développées par les êtres vivants depuis 4 milliards d'années pour repenser nos systèmes énergétiques. 

"Le fil de l'araignée est un matériau fantastique car il est à la fois résistant et élastique, des chercheurs tentent de le reproduire aujourd'hui. Cela permettrait de faire des prothèses pour le médical par exemple."

"Scrute la nature, c’est là qu’est ton futur", disait déjà Léonard de Vinci, considéré comme le pionnier du biomimétisme.

Parmi les milliers d'exemples de biomimétisme, on peut citer notamment la permaculture.

Programmation musicale
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.