D'où venons-nous ? Quels sont nos ancêtres ? La grande galerie de notre évolution se révèle beaucoup plus foisonnante que ne l'imaginaient les paléontologues il y a quelques décennies. Nous avons peut être un peu de Toumaï, d’Orrorin ou de Lucy en nous : nous avons probablement des gènes d’australopithèque...

Brigitte Sénut et Dominique Grommery présentent respectivement des os du fémur de l'ancêtre du Millénaire et de l'australopithèque Lucy , en 2001 à Paris
Brigitte Sénut et Dominique Grommery présentent respectivement des os du fémur de l'ancêtre du Millénaire et de l'australopithèque Lucy , en 2001 à Paris © AFP / Daniel Janin

L’étude d’hominoïdes, de primates,  qui vivent sur terre depuis près de 25 millions d’années permet de remonter très loin dans notre histoire. Certains de ces hominoïdes ont été retrouvés en France, où ils vivaient, il y a 12 millions d’années sous un climat tropical. C’est probablement vers 10- 12 millions d’années qu’ont émergé les lignées qui ont mené aux gorilles, aux chimpanzés, aux bonobos et à l’homme, mais où cela s’est-il passé, la question reste entière.

Brigitte Senut, paléontologue, professeur au Muséum National d’Histoire naturelle est une spécialiste des mammifères fossiles et de la divergence entre les grands singes et l’homme.

Depuis 1986, elle dirige des expéditions de terrain en Afrique. Avec son équipe, elle a découvert les restes d’Orrorin, au Kenya en 1999, un hominidé bipède qui vivait il y a 6 millions d’années. 

Il y a quelques mois, elle s’intéressait à "Little Foot", un des plus vieux ancêtres de l’humanité,  enfin dévoilé, plus de 20 ans après sa découverte en Afrique du sud

En 1999, dans des collines du Kenya, Brigitte Senut a découvert, avec Martin Pickford, Orrorin, un hominidé qui vivait  il y a 6 millions d’années. C’était à l’époque le plus ancien hominidé bipède, avant la découverte en 2002 de Toumaï , qui lui a presque 7 millions d’années.

« Les Savanturiers » se déclinent en livre ! 

Vous pouvez retrouver les chercheurs de cette série d’été dans l’ouvrage paru chez Flammarion : 

« Les grandes épopées qui ont fait la science » sous la direction de Fabienne Chauvière. C’est une co-édition France Inter/Flammarion

Programmation musicale : 

- Ibeyi/la Mala/ King Doudou - "Me voy"

Feu Chatterton - "Ginger"

William Z Villain - "Anybody gonna move"

Le générique de l'émission : "Oracle" par Chapelier fou, extrait de l'album Muance

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.