Dans un milliard d'années, l’atmosphère de la Terre ne contiendra plus que 1 % d'oxygène contre 21 % aujourd'hui. Pratiquement toutes les formes de vie auront disparu.

Des chercheurs ont modélisé la terre, telle qu’elle sera dans un milliard d’années.
Des chercheurs ont modélisé la terre, telle qu’elle sera dans un milliard d’années. © Getty / Loops7

Une nouvelle étude vient de paraitre dans Nature Geoscience. Des centaines de milliers de simulations ont été faites par une équipe internationale de scientifiques en partenariat avec la Nasa.

Privées d'oxygène, les plantes terrestres et aquatiques mourront, comme  les animaux. La disparition de l'oxygène entraînera aussi celle de l’ozone, ce qui exposera la Terre aux radiations ultraviolettes du Soleil qui brûleront les organismes marins à la surface de l'eau, et les plantes. La Terre ne sera alors plus en mesure d’abriter la vie, du moins telle que nous la connaissons.

Qu’est-ce qui pourrait survivre ?

Les bactéries anaérobies et primitives. Les scientifiques soulignent que cette prévision ne tient pas en compte le changement climatique qui pourrait accélérer cette échéance.

Grâce à la technologie, les personnages reprennent vie sur de vieilles photos 

En utilisant les outils de l’intelligence artificielle, de très anciennes photographies sont transformées en vidéo. On voit les têtes bouger, les gens sourire, cligner des yeux. C’est très impressionnant. On peut tester, sur internet, avec des photos de ses ancêtres, de personnalités ou même de statues antiques.

Le résultat dépend de la qualité de la photo, et de l’orientation du sujet.

La société israélienne Myheritage qui est à l’origine de cette innovation  propose ce service en ligne gratuitement  pour quelques images mais mais mais…

Mais…

Mais il s’agit d’un gros coup de com. Myheritage est plutôt spécialisé dans les tests génétiques récréatifs. Ce service est illégal en France. Par ailleurs, la société en profite pour collecter les informations génétiques  de millions de personnes dans le monde. 

Des chercheurs proposent d’imprimer des os directement dans le corps

Les chercheurs sont australiens et ils ont mis au point une technique d’impression 3D qui associe une encre céramique à des cellules vivantes.

Ces cellules peuvent se multiplier pendant plusieurs semaines après l’impression. Avec cette  innovation, il est donc possible d’imprimer directement de l’os dans le corps d'un patient 

C’est destiné à qui ? 

Cette technique pourrait être utilisée quand il y a un gros manque de tissu osseux à cause d’un traumatisme, ou d’un cancer.

L’encre céramique est un phosphate de calcium qui  devient une matière poreuse similaire au tissu osseux habituel. Cette innovation va permettre de gagner du temps pendant les opérations. Elle permettra d’éviter le recours à des greffes osseuses et les patients souffriront moins.

Les limaces de mer ont une autre technique pour avoir un corps parfait 

Cela ressemble à un film d’horreur. Elles s’auto décapitent. Des chercheurs japonais ont vu une limace de mer se séparer de son corps. Il ne restait plus qu’une tête qui au bout de quelques jours a commencé à régénérer un nouveau corps

Les chercheurs ont réussi à reproduire ce troublant phénomène, et ils viennent de publier le résultat de leurs travaux.

Ils ont étudié deux espèces de limaces de mer.

Sur les 15 limaces élevées en laboratoire, 5 se sont décapitées. Au bout d’à peine un jour, les têtes des limaces, qui n’avaient plus d’organes,  ont même commencé à se nourrir d’algues. 

Les limaces se mutileraient pour se débarrasser de parasites. Ce sont des limaces infestées par des crustacés qui se sont auto-décapitées.

Les chercheurs expliquent que les limaces de mer pourraient aider à comprendre la régénération.

L'équipe
Contact