Fabienne Chauvière s'entretient ce soir avec Etienne Klein .

Neutrinos
Neutrinos © Radio France

Le look est soigné, l’esprit est affuté. Etienne Klein physicien et philosophe des sciences, est un scientifique rigoureux et sérieux, qui a toujours une bonne histoire à raconter pour amuser la galerie. Il dirige le Larsim le Laboratoire des Sciences de la matière, au CEA, près de Paris. Il pratique le vélo, les courses d’endurance et l’alpinisme à haute dose car on sent bien qu’il y a au fond un besoin irrépressible de se surpasser intellectuellement, mais aussi physiquement.

Etienne Klein écrit, beaucoup. Sur les sciences, la physique et les sujets qui le hantent.

Il dit que c’est la seule façon pour lui de se débarrasser des sujets qui l’obsèdent. Trois ouvrages consacrés au temps lui auront été nécessaires. Quand il s’intéresse à l’Univers, il se demande si les lois physiques en sont solidaires, et d’où viennent ces lois physiques. Etienne Klein peut poser des questions du style : à l’origine, qui est l’œuf, qui fait la poule, et où est passé le coq ?

Bref, Etienne Klein ne s’arrête jamais.

Son dernier ouvrage est consacré à un physicien qu’il vénère depuis 30 ans. Un génie sicilien qui s’est mystérieusement volatilisé à l’âge de 32 ans. Il s’appelait Ettore Majorana, que certains de ses contemporains n’hésitaient pas à le comparer à Galilée.

Ce physicien incroyable a participé à la grande aventure de la physique quantique des années 20-30…Etienne Klein aurait adoré le rencontrer… il est donc parti sur ses traces.

En cherchant Majorana est publié chez Flammarion.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.