Fabienne Chauvière reçoit Bernard Sablonnière.

Bernard Sablonnière est un explorateur du cerveau. A la fois médecin et biologiste, il coordonne une équipe de généticiens et s’intéresse au vieillissement du cerveau, et à la maladie d’Alzheimer.

__

Il explique que cet organe mou est gras qu’est le cerveau s’abîme surtout lorsque l’on ne s’en sert pas. Il dit aussi que contrairement aux idées reçues, nous ne perdons avec l’âge que très peu de neurones. Ce sont en revanche les connexions entre les neurones qui s’altèrent. Nous en avons un certain stock : des milliers de milliards.

cerveau
cerveau © Radio France

__

__

Bernard Sablonnière est un spécialiste de la chimie du cerveau. La chimie est importante, mais elle ne fait pas tout. Reste surtout une grande part de mystère.

Aucun chercheur ne peut expliquer vraiment pourquoi nous nous sentons parfois si bien, comment naissent nos émotions.

__

Bernard Sablonnière enseigne la biochimie et la biologie moléculaire à la faculté de médecine de Lille. Et cela se sent, qu’il enseigne. Ses propos sont limpides… et vous emportent. Cet homme élégant, costume cravate, petite sacoche au bout du bras est un vrai chercheur, passionné comme beaucoup, mais peut être un petit peu trop modeste…

Bernard Sablonnière
Bernard Sablonnière © Radio France

Son dernier livre : les nouveaux territoires du cerveau », est paru chez Odile Jacob.

__

Les nouveaux territoires du cerveau (édits : O.Jacob)

Le cerveau
Le cerveau © Radio France

On n'en finit pas de découvrir le cerveau. C'est à l'exploration de ses territoires, encore pour une large part inconnus, que nous convie ici Bernard Sablonnière. Il en dresse pour nous la carte, en inventorie les fonctions et les prouesses : mémoire, émotions, passion, optimisme ou génie, le cerveau est la clé de tous nos talents et la source de notre formidable faculté d'adaptation et de renouvellement.

Rien n'est en effet joué une fois pour toutes : le cerveau répare, améliore, innove, il nous permet d'apprendre, d'inventer, et remédie lui-même à ses éventuelles défaillances. Les milliers de milliards de connexions qui le composent et qui s'enchevêtrent sur cent soixante mille kilomètres se renouvellent sans cesse, en fonction de nos gènes, mais aussi de notre éducation, et au gré de nos relations et de nos apprentissages.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.