La chanteuse canadienne Avril Lavigne a a annoncé il y a quelques jours la sortie d’un nouvel album mais surtout témoigné de son combat contre la maladie de Lyme qui a failli, dit-elle, lui coûter la vie.

Gros plan d'une tique sur une herbe.
Gros plan d'une tique sur une herbe. © Getty / Kerrick

Avril Lavigne, chanteuse de pop-rock canadienne, a contracté la maladie de Lyme en 2014, mais n’a été formellement diagnostiquée que plusieurs mois plus tard. Car cette maladie est très mal connue. On la contracte après une piqûre de tique infestée, surtout au printemps ou en automne. 

Alain Trautmann, immunologiste, directeur de recherche au CNRS et à l'Institut Cochin redoute un nouveau scandale sanitaire autour de la maladie de Lyme et estime qu'il est urgent de mener des recherches.

Pour ce chercheur, qui s’intéresse au sujet parce qu’un membre de sa famille est concerné, déjà, les tests destinés à détecter la maladie ne sont pas fiables.

En attendant il conseille de s’inspecter soigneusement en rentrant de la forêt ou de la campagne : les plis derrière les genoux, sous les bras… les tiques aiment les petits coins cachés.

Et si on pense avoir été piqué, il faut réagir vite ! Car si on agit rapidement, on peut éradiquer la maladie avant qu’elle ne s’installe.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.