Fabienne Chauvière recoit Edith Heard .

Rediffusion de l'émission du 7 juin.

yyy
yyy © Radio France
XXX
XXX © Radio France

Edith Heard est une des rares femmes professeur au Collège de France. Dans cette merveilleuse institution, elle aime faire partager les dernières découvertes en épigénétique. L’épigénétique étudie l’interaction entre l’environnement et l’expression des gènes.

C’est une discipline en pleine effervescence, très prometteuse dans le traitement de maladies, dont le cancer.

Edith Heard est une élégante britannique au visage délicat et au regard pétillant. C’est à Cambridge qu’elle se passionne pour la biologie dans les années 80. A cette époque, les découvertes se succédaient à un rythme effréné. Puis elle s’oriente vers la génétique, et jeune diplômée choisit la France pour des raisons tout à la fois personnelles et professionnelles.

Le laboratoire de cette brillante et sympathique chercheuse est à l’institut Curie à Paris. Là, elle dirige une équipe qui se penche notamment sur les doubles chromosomes X dont tous les mammifères de sexe féminin sont porteurs. Un dysfonctionnement d’un chromosome X pourrait être à l’origine de cancers.

A la fin du 20e siècle, on pensait que tout était dans nos gènes. Avec l’épigénétique, les chercheurs commeEdith Heard expliquent comment l’environnement et l’histoire de chacun influencent l’expression des gènes. Et elle adore prendre comme exemple la vie d’une ruche… avec cet accent que les anglais ne perdent jamais…

Les liens

Collège de France

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.