Les apiculteurs mettent en cause depuis longtemps ces molécules qu’ils appellent tueuses d'abeilles.

Récolte de pollen par une abeille à partir de fleurs jaunes
Récolte de pollen par une abeille à partir de fleurs jaunes © Getty / Sumiko Scott

Les néonicotinoïdes agissent sur le système nerveux central des insectes. Ils tuent les indésirables, mais aussi les insectes pollinisateurs. Une fondation très sérieuse s’est emparée de ce sujet très préoccupant.

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité a été créée par tous les grands instituts de recherche. Elle s’est intéressée à deux articles qui ne laissent plus planer le doute quant aux effets des néonicotinoides sur les pollinisateurs.

Hélène Soubelet est scientifique, elle dirige cette fondation. Pour elle c’est sûr, les néonicotinoides sont des poisons. Interview.

Les néonicotinoides sont-ils très utilisés ?

Les néonicotinoides représentent un tiers des insecticides utilisés dans le monde. Ils sont interdits aux particuliers en France, et les agriculteurs ne devraient plus pouvoir les utiliser à partir de 2018, avec des dérogations jusqu’en 2020. Malheureusement, leur effet toxique va perdurer dans la nature pendant longtemps.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.