La grosse tête, on la voit souvent avec des lunettes... Mais il y a peut-être une explication scientifique.

Plusieurs études - menées sur des enfants notamment - semblent montrer qu’il y a une relation entre des scores élevés de QI et la myopie.
Plusieurs études - menées sur des enfants notamment - semblent montrer qu’il y a une relation entre des scores élevés de QI et la myopie. © Getty

Sur les photos, on met même des lunettes aux animaux pour leur donner un côté intello.

Plusieurs études - menées sur des enfants notamment - semblent montrer qu’il y a une relation entre des scores élevés de QI et la myopie. Des chercheurs se demandent s’il n’y a pas un lien entre la longueur axiale oculaire et le développement cérébral. Autre hypothèse : que ce soient les mêmes gènes qui influencent le QI et la myopie.

Le génome de 300 000 personnes a été étudié. Résultat : il y a 28 % plus de chances pour qu'une personne ayant un niveau cognitif élevé ait également besoin d'une correction de sa vision. Mais attention, les études ne sont pas suffisantes pour dire qu’il y a un lien direct entre intelligence et mauvaise vue.

Les déjections d’hippopotames tuent les poissons.

Dans certaines rivières d'Afrique, la concentration d'hippopotames est tellement élevée qu’ils asphyxient les rivières.

Deux biologistes de l'université de Yale aux états Unis, ont cru avoir affaire au Kenya à une pollution massive : des milliers de poissons morts pourrissaient sur la rive sur une centaine de kilomètres. Le coupable : l’hippopotame.

Ils viennent de publier leur découverte dans la revue Nature. Pour réguler sa température, l'hippopotame reste en permanence dans l'eau car il est incapable de transpirer. Bref, les hippopotames vont à la piscine, où ils se soulagent de plus de 9 tonnes de déjections par jour. La décomposition de ces déjections asphyxie les rivières, produit de l’ammoniaque et du sulfure d’hydrogène… et étouffent les poissons.

Pour les chercheurs, il ne faut pas s’affoler, car le phénomène s'inscrit dans un cycle naturel. Les carcasses de poissons nourrissent les hyènes, et les crocodiles, qui s'empiffrent joyeusement de ce festin inattendu.  

Des femelles bonobos accompagnent la future maman lors de l'accouchement.

Les humains ne sont pas les seuls à accompagner les futures mamans. Trois naissances ont pu être filmées chez des bonobos dans des jardins zoologiques. Le bonobo est un grand singe qui est considéré comme le plus proche parent des humains avec le chimpanzé.

Lors de l’accouchement, des bonobos femelles se tenaient à proximité de la future mère et fournissaient protection et soutien. Les singes accompagnatrices ont également fait des gestes laissant à penser qu’elles étaient prêtes à tenir le bébé au moment de l’expulsion.

Pour les chercheurs, les similitudes observées entre les bonobos et les humains seraient liées à l’importance de la vie en groupes.

Un volcan pourrait nous en apprendre davantage sur la vie extraterrestre.

Ce volcan est en mer, au large des côtes d’Hawaï, et il intéresse beaucoup la Nasa.

Des scientifiques pensent que sur Encelade, la lune de Saturne, et sur Europe, la lune de Jupiter, il y a des océans liquides sous la croûte glacée, et des sources hydrothermales. Des geysers ont déjà été observés depuis la terre.

Pour certains biologistes les toutes premières formes de vie auraient pu voir le jour autour de ces cheminées, sur terre et peut être ailleurs.

Le mont sous-marin Lō’ihi, au large d’Hawaï, est à 975 mètres de profondeur. C’est un volcan "hotspot", qui rejette du magma en fusion dans les eaux qui l’entourent, à des températures proches de celles qu’il y aurait sur Encelade et Europe.

La Nasa va donc explorer ce volcan avec un petit vaisseau, pour comprendre ce que l’on pourrait trouver sur ces lunes glacées.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.