Il s’agit de fêter 50 ans de lutte contre les pseudo-sciences et les croyances avec la méthode scientifique.

Prise de vue studio d'un scientifique dessinant des structures moléculaires sur une surface transparente
Prise de vue studio d'un scientifique dessinant des structures moléculaires sur une surface transparente © Getty / Shapecharge

L'Association française pour l'information scientifique (AFIS) fête donc ses 50 ans aujourd’hui, en grandes pompes, au Palais de la découverte. Au programme des tables rondes, des interventions de personnalités, des académiciens… C’est 50 ans de lutte contre ceux qui détournent la science à des fins lucratives ou idéologiques qui sont célébrés. Vous le savez il y a beaucoup d’informations pseudo-scientifiques et malheureusement, sur un sujet donné, au milieu de milliers d’articles scientifiques, il y en aura souvent un qui répond aux attentes de ceux qui font circuler ces informations.

Si on n’est pas à Paris aujourd’hui, comment se rapprocher de l’Afis ?

Il y a un site web, qui est très bien fait. L’Afis édite aussi une revue trimestrielle, Science... et pseudo sciences. Que ce soit dans la revue ou sur la toile, le but est toujours le même : tordre le cou aux croyances, aux rumeurs, etc. Parmi les idées qui ont circulé : les vaccins sont à l’origine de l’autisme ou les chemtrails, les traces laissées par les avions soient disant faites pour nous empoisonner.

Pour l'occasion, Fabienne Chauvière s'entretient avec Jean-Jacques Ingremeau, docteur en physique dans un grand organisme de recherches, et membre du conseil d’administration de l’Association Française pour l’Information Scientifique.

Les invités
Programmation musicale
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.