On pensait que seuls les humains et certains autres primates pouvaient fabriquer des choses compliquées. On avait tort.

Corbeau sur une branche
Corbeau sur une branche © Getty / John Dreyer

Des chercheurs de l’Institut Max Planck en Allemagne et de l’Université d’Oxford ont montré que les corbeaux de Nouvelle-Calédonie sont capables de créer des outils compliqués

Les scientifiques ont commencé par montrer à huit corbeaux une boîte transparente contenant de la nourriture. Le but, pour les oiseaux, était d’utiliser des petits bâtons assez longs pour récupérer cette nourriture. Puis, les aliments ont été mis hors de portée de ces bâtons, mais des pièces qui pouvaient s’emboîter étaient proposées. 

Sur les huit oiseaux, quatre ont réussi à créer un outil plus long à deux composants. Les chercheurs ont ensuite placé la nourriture encore plus loin. Et là, un seul oiseau sur les 4 a compris et fabriqué un outil à trois ou quatre composants. Ces résultats relèvent de l’exploit ! 

Chez les humains, ce n’est qu’à partir de l’âge de 5 ans que les enfants sont capables de fabriquer des outils complexes.

L’égoïsme extrême... ou la personnalité toxique ultime

Le narcissisme, le sadisme, le machiavélisme ou la méchanceté, seraient les manifestations d'un seul caractère : l'égoïsme extrême. Le dénominateur commun de ces traits de personnalité est connu sous le nom de « noyau sombre », qui désigne la tendance d’une personne à maximiser ses avantages personnels.

Pour le professeur Ingo Zettler de l’Université de Copenhague au Danemark, si quelqu’un possède l’un de ces traits, il est probable qu’il en possède d’autres. Une personne qui manifeste un comportement malveillant particulier (comme humilier les autres) sera plus poussée à se livrer à tricher, mentir ou voler.

Cela fait froid dans le dos. Fuyons les égoïstes extrêmes !

On a du mal à y croire, l’acné améliorerait les résultats scolaires

L’acné touche deux adolescents sur trois. Deux économistes américains ont découvert que plus on a de boutons, meilleures sont les notes à l’université. Pour les deux chercheurs, les jeunes qui ont de l’acné se sur-investissent dans leurs études et font moins de sport.

Ce résultat semble contradictoire avec d’autres travaux qui montrent que l'apparence physique joue un rôle dans la réussite scolaire et professionnelle. D’après une enquête de 2010, être blonde aux États-Unis génère un surplus de salaire qui correspond à une année d'études supplémentaire. Mais surinvestir dans le travail apporterait encore plus de bénéfices qu’un physique avenant.

Que ceux qui ont de l’acné se réjouissent : le problème s'efface généralement à l'âge adulte.

Un chewing-gum qui ne perd jamais son goût

Le « chewing-gum illimité » vient d’être inventé par des chercheurs japonais… et il est électrique. Ce chewing-gum utilise les propriétés de certains matériaux qui produisent un courant électrique quand ils sont déformés. Il ressemble à ceux que l’on connait mais est constitué d’un élément piézoélectrique entouré d'électrodes et recouvert d'un mince film en plastique : dès qu'on le mâche, il produit un faible courant, insensible qui donne une sensation de goût sur la langue. Ceux qui l’ont testé au Japon ont trouvé que le goût ressemblait à celui de la sardine desséchée qui est  servie là-bas à l’apéritif.

Les chercheurs de l’université de Tokyo sont sur la piste de nouvelles saveurs. C’est peut être une piste pour empêcher les chewing-gums écrasés sur les trottoirs.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.