Ces poêles ne sont pas bonnes pour les organes sexuels masculins.

Spermatozoïdes, illustration.
Spermatozoïdes, illustration. © Getty / SEBASTIAN KAULITZKI/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Des chercheurs de l’université de Padoue, en Italie, ont  comparé la taille du pénis, le volume des testicules et la qualité du sperme de centaines jeunes Italiens, dont certains vivent dans la région de Padoue, une des régions les plus polluées par les PFC au monde, à cause des  ruissellements d’une usine.

Résultat, les hommes qui vivent dans les régions contaminées ont un pénis plus court et plus mince que les autres. Leurs spermatozoïdes sont moins toniques, les testicules sont plus petites.

On trouve les PFC dans les poêles, mais aussi dans des emballages alimentaires, des assiettes en carton, des vêtements imperméables… autant de produits très mauvais pour les pénis !

  • Il y aurait un lien entre la couleur des yeux et les états dépressifs

Les yeux sombres, seraient plus sujets au blues de l’hiver.

Pour Lance Workman, professeur de psychologie à l’université du sud du pays de Galles, la couleur des yeux influencerait le risque de dépression saisonnière.

175 étudiants de Grande Bretagne et de Chypre ont été enquêtés : selon les résultats, la latitude n’a pas d’effet sur l’humeur, mais les participants aux yeux sombres se sont déclarés plus déprimés.

Dans l’œil, il y a des cellules photosensibles. Plus la quantité de lumière reçue est faible, plus le cerveau libère de la  mélatonine. Les yeux clairs sont plus sensibles à la lumière. Leur cerveau libère moins de mélatonine l'automne et l'hiver. Les personnes déprimées produisent peut être trop de mélatonine.

Attention, la couleur des yeux n’est certainement pas la seule cause de la dépression saisonnière.

  • Une solution pour ceux ou celles à la recherche du remède idéal contre la gueule de bois

Un remède miracle contre les lendemains de soirées trop arrosées aurait été découvert par des chercheurs australiens : le jus de poire asiatique “nashi”.

La poire nashi agit sur deux importantes enzymes qui permettent la dégradation de l’alcool. Quand on a bu, l’éthanol se dégrade dans notre organisme. L’acétaldéhyde apparaît, et provoque une affreuse sensation. Mais en présence de jus de poire, il y a beaucoup moins d’acétaldéhyde dans le sang. Les chercheurs estiment que 220 millilitres de jus de poire asiatique suffisent pour vaincre la gueule de bois. Attention, le remède miracle ne  fonctionne que si la consommation du jus précède celle de l’alcool ! La poire nashi semble être le seul fruit à avoir de telles propriétés.

Le meilleur moyen d’éviter la gueule de bois reste d’éviter de consommer de l’alcool.

  • Il semblerait que nous avons presque tous eu, un jour, l’envie de mordre les joues d’un bébé ou  de pincer très fort un chiot

Oui, ce sont de drôles de pensées mais il ne faut pas s’inquiéter.

Ce curieux phénomène, que les psychologues connaissent bien a même un nom :  « agression du mignon ».

Une neuropsychologue de l’université de Californie a étudié la réponse électrique des neurones de volontaires à qui on montrait des images de bébés et d’animaux plus ou moins craquants. Les participants, devaient évaluer sur une échelle de 1 à 10 à les sentiments ressentis face aux photos. La chercheuse a découvert que le désir d’agression mignonne est associé à une activité neuronale particulière.

Ces travaux viennent d’être publiés. Ce phénomène étrange pourrait empêcher les gens d’être submergés par l’émotion et de perdre le contrôle face à des choses trop mignonnes.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.